Perspectives sur les finances personnelles

Comment faire fructifier votre argent avec un CELI et un REER

Vous avez donc maximisé votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et votre compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Vous êtes peut-être un épargnant assidu. Ou vous venez de vendre une maison ou une entreprise. Vous avez peut-être hérité d’une fortune. Quelle que soit la raison, vous avez de l’argent supplémentaire à investir.

 

Comment pouvez-vous continuer à le faire? Il existe plusieurs options différentes. Les plus courants sont les certificats de placement garanti (CPG) et les comptes d’épargne à intérêt élevé (CEIE). Mais si vous cherchez à maximiser la croissance à long terme, un compte de placement non enregistré est probablement le meilleur choix.

Dans cet article, nous allons comparer les trois options, en examinant les possibilités de croissance et les incidences fiscales de chacune, pour vous aider à décider comment faire fructifier votre argent :

Gagner plus avec des placements non enregistrés

Tout investissement qui génère des rendements positifs vous rapprochera de vos objectifs financiers. Bien que les CPG et les comptes d’épargne à intérêt élevé génèrent de petits rendements garantis, il est historiquement préférable de faire croître votre argent dans un compte d’investissement plutôt que de le laisser dormir dans un compte d’épargne à croissance lente à long terme.

Le tableau1 ci-dessous compare la croissance et le rendement d’un placement non enregistré, d’un CPG et d’un compte d’épargne à intérêt élevé au fil du temps. Vous pouvez constater que le compte de placement non enregistré ressort nettement gagnant. Cela reste vrai même si vous tenez compte des gains en capital, que nous examinerons plus loin.

Comment les revenus de ces comptes sont-ils imposés?

Les types de revenus d’investissement les plus courants sont les suivants : dividendes, intérêts et gains en capital. Et si les revenus tirés des investissements sont toujours soumis à l’impôt, toutes les formes de revenus d’investissement ne sont pas imposées de la même manière. Certains revenus d’investissement sont moins imposés. 

Les revenus d’investissement provenant de comptes d’épargne à intérêt élevé et de CPG sont considérés comme des intérêts et l’impôt à payer est basé sur votre taux marginal d’imposition (qui varie selon le revenu et la province). Il convient de noter que ce type d’impôt est le plus coûteux. 

Les placements non enregistrés peuvent générer un mélange de différents types de revenus en raison de ce qui est détenu dans le compte (le plus souvent des revenus de dividendes et des gains en capital). Il s’agit d’un avantage, car les gains réalisés sont imposés à des taux différents, ce qui permet de réduire les impôts payés sur le revenu réalisé.

 

Voici à quoi ressemblent ces différents taux d’imposition en Ontario :

Type de revenu de placement

Taux d’imposition*

Dividendes

7,56 %

Intérêts

29,65 %

Gains en capital

14,83 %

Voyons maintenant un exemple de l’impact de ces taux d’imposition sur les rendements.

Exemple : épargne de 10 000 $ pendant 1 an

Pete n’a plus de droits de cotisation dans ses comptes CELI et REER et cherche à faire fructifier son épargne. Il veut savoir quelle option de compte lui rapportera le plus après impôt. 

Étant donné qu’il vit en Ontario et que son revenu annuel est de 65 000 $, Pete paie de l’impôt sur le revenu de placement aux taux indiqués dans le tableau ci-dessus.

Voici ce qui se passe lorsque Pete investit 10 000 $ dans chacun des trois types de compte :

Placements non enregistrés

Compte d’épargne à intérêt élevé

CPG

Montant investi

10 000 $

10 000 $

10 000 $

Rendement

600 $ (4 % provenant des dividendes et 2 % provenant des gains en capital)

$200 (2% provenant des intérêts)

300 $ (3 % provenant des intérêts)

Capital plus rendement

10 600 $

10 200 $

10 300 $

Impôts

59,90 $

59,30 $

88,95 $

Total des placements, après impôt

10 540,10 $

10 140,70 $

10 211,05 $

Dans cet exemple, un compte non enregistré fournit le meilleur rendement après impôt.

Quand devrais-je utiliser un compte d’épargne à intérêt élevé ou un CPG?

Bonne question. Les comptes d’épargne à intérêt élevé et les CPG devraient être envisagés lorsque vous ne pouvez absolument pas vous permettre de perdre de l’argent à court terme. Par exemple, si vous versez un acompte sur une maison dans les semaines ou les mois à venir.

Bien que les placements soient généralement plus performants à long terme, le rendement n’est jamais garanti. Si les marchés baissent pendant que vous investissez, il est préférable d’attendre que votre investissement se rétablisse.

En revanche, le rendement d’un CPG est garanti. Et si les rendements des comptes d’épargne à intérêt élevé peuvent changer occasionnellement en fonction du taux courant fixé par votre institution financière, ils ne sont pas soumis à la volatilité du marché et restent donc assez constants. 

WealthBar offre un compte d’épargne à intérêt élevé qui rapporte 2 % d’intérêt, et il est actuellement disponible gratuitement pour tous les clients investis. Si vous êtes sûr d’avoir besoin de cet argent rapidement, c’est un excellent moyen de le placer tout en obtenant un taux d’intérêt supérieur au taux d’épargne standard de 0,5 %.

Vous ne savez pas quelle solution vous convient le mieux? Nous vous expliquons ici quand utiliser un compte d’épargne et quand utiliser un compte de placement

Continuez à faire fructifier votre argent

Vous êtes prêt à continuer à faire fructifier votre argent? WealthBar offre des comptes de placement non enregistrés, gérés par des professionnels.

Chaque fois que vous utilisez des placements non enregistrés dans le cadre de votre stratégie de retraite, il est toujours bon de travailler avec un conseiller. 

L’équipe de conseillers financiers professionnels de WealthBar travaillera avec vous pour optimiser vos placements. Nous vous présenterons les options qui s’offrent à vous et vous guiderons vers des choix judicieux, compte tenu de l’étape de votre vie et de vos objectifs financiers.

Prenez rendez-vous pour parler à l’un de nos conseillers dès aujourd’hui.

 

Avis de non-responsabilité : Cet article de blogue peut comporter des hypothèses de planification financière telles que le taux de rendement, l’inflation et/ou les taux d’imposition pour illustrer un concept. Il est fourni à titre d’information uniquement et ne doit pas être considéré comme un conseil en placement. Les rendements des placements ne sont pas garantis. La valeur de votre investissement peut diminuer ou augmenter. Il peut y avoir des différences appréciables entre les placements qui ne sont pas présentées ici, y compris des objectifs de placement et des facteurs de risque différents. 

Le tableau ci-dessus illustre le rendement hypothétique d’un placement non enregistré, d’un CPG et d’un CEIE sur 30 ans avec une croissance annuelle constante de 6 %, 3 % et 2 %, respectivement. Il ne tient pas compte des frais qui peuvent être facturés.

* Les calculs des taux d’imposition sont basés sur les taux marginaux d’imposition applicables en Ontario pour 2019, en supposant un revenu annuel brut de 65 000 $.