Passer au contenu principal

22 janvier 2021

Perspectives 2021 – De meilleurs horizons | Gestion mondiale d’actifs CI

Perspectives des marchés

 

Si l’on considère nos perspectives pour 2020 établies en décembre 2019, il serait juste de dire que nous n’avions pas prévu une pandémie mondiale qui aurait des répercussions dans le monde entier et qui nous aurait piégés chez nous. Heureusement, la souplesse de notre mandat et notre capacité à utiliser une série d’outils de préservation du capital nous ont aidés à surmonter la chute initiale du marché, puis à réinvestir une fois qu’il est devenu plus attrayant, ce qui a permis d’obtenir un bon rendement des actions de croissance au cours de l’année.

 

La leçon à tirer pour tous les investisseurs est que ces importantes baisses de marché sont souvent difficiles à prévoir. Ce qui est plus important, c’est la capacité à être actif et à disposer des outils de gestion des risques pour préserver le capital lorsqu’ils se présentent.

 

L’autre grande histoire de 2020 a été la bifurcation des marchés pendant la majeure partie de l’année, avec les gagnants de la COVID-19 (Internet de base, commerce électronique et logiciels) accélérant leurs gains de parts de marché alors que la pandémie commençait à changer les comportements. En effet, ces gagnants mondiaux post-COVID-19 ont gagné des parts de marché de trois à cinq ans rien qu’en 2020, de sorte que le prix de leurs actions en ferait de même et obtiendrait des résultats de plusieurs années en une seule année.

 

Nous prévoyons que ces habitudes forgées en 2020 se maintiendront, le monde poursuivant la transition vers de nouvelles façons de faire les courses, de travailler, d’apprendre, de se divertir et de payer.

 

En 2021, nous chercherons à « suivre l’argent ». Dans un contexte de taux d’intérêt très bas et d’assouplissement quantitatif à l’échelle mondiale - la politique monétaire de la banque centrale visant à augmenter la masse monétaire sur les marchés - les arguments en faveur des actions plutôt que des obligations restent forts. Avec de nouveaux investissements dans les énergies renouvelables, les batteries et les transports, et l'efficacité énergétique de la part de l'Union européenne et une présidence dirigée par M. Biden, notre zone d'intérêt climatique a de forts vents contraires.

 

Le principal risque à court terme pour nos perspectives globalement positives reste la pandémie. Alors que les vaccins sont en cours d’élaboration, nous pensons que les marchés des actions vont, pour la plupart, passer à travers des fermetures, car la plupart des grandes sociétés ont les moyens de survivre et de passer de l’autre côté. Là où la pandémie deviendrait plus préoccupante, serait l'éventualité d'un revers important dans le déploiement des vaccins (perte de confiance du public, problèmes de distribution, etc.). Bien que nous nous attendions à ce que bon nombre de nos plus grandes participations enregistrent à nouveau de bons résultats dans un monde socialement éloigné, nous nous attendons néanmoins à ce que certains effets négatifs se répercutent sur les bénéfices en raison d’un contexte de consommation et d’activité plus faible.

 

À moyen et long terme, nous répétons qu’il est bien plus important d’identifier correctement un domaine de croissance structurelle et les sociétés qui vont bénéficier de cette croissance que d’essayer de prédire la direction de l’économie ou du marché.

 

Positionnement et possibilités

  • Nous sommes actuellement pleinement investis à l’approche de 2021, mais nous restons flexibles pour utiliser nos outils de préservation du capital contre les risques de baisse et la volatilité du marché si des risques identifiables se concrétisent.
  • En tant qu’investisseurs de croissance, nous nous efforçons d’identifier les tendances de croissance durable qui sont sous- estimées et mal évaluées par le marché. La croissance structurelle des bénéfices est généralement égale à la croissance structurelle du prix des actions, et cela reste notre principal objectif.
  • Les habitudes prises en 2020 se maintiendront et pour l’année à venir, le climat, l’entreprise numérique et le commerce électronique seront les principaux « domaines d’intérêt ».
    • Climat : Nous suivons l’argent qui est investi pour décarboniser la planète, et cela nous conduit aux énergies renouvelables, aux batteries et aux transports, aux bâtiments et à l’efficacité, et aux bénéficiaires des emballages, des déchets et de l’eau.
    • Entreprise numérique : Nous continuons à investir dans les sociétés qui permettent la migration de plus en plus rapide vers le nuage.
    • Commerce  électronique :  Les  principales  plateformes  ont  pris  une  part  considérable  en  2020  et  investissent massivement dans leurs offres afin de stimuler la croissance future et de capitaliser sur leurs avantages. Nous savons que  de  nombreux  nouveaux  consommateurs ont  commencé  à  utiliser  le  commerce  électronique pendant  la pandémie, et nous savons également que les consommateurs dépensent davantage pour un plus grand nombre de produits, car ils sont plus à l’aise chaque année.
    • Le Fonds alternatif de croissance mondiale CI Munro et le Fonds d’actions mondiales axées sur la croissance CI Munrorestent positionnés avec une exposition à d’autres domaines d’intérêt clés, notamment à l’informatique haute performance, aux soins de santé innovants, aux perturbations de l’Internet et aux paiements numériques.

Risques

  • L’augmentation de l’inflation fait pression sur les taux d’intérêt qui augmentent trop tôt.
  • Sur le front politique américain, l’issue du Sénat ainsi qu’un transfert pacifique du pouvoir au président élu Joe Biden.
  • Géopolitique États-Unis-Chine.

 

Source : Bloomberg Finance L.P. et Munro Partners au 21 décembre 2020.

 

Pour plus d’information, veuillez visiter www.ci.com.

À propos de l’auteur

Nick Griffin


Nick Griffin

Partenaire fondateur, directeur principal des placements
Munro Partners

Nick est associé fondateur et directeur principal des placements chez Munro Partners Nick est responsable de la gestion des placements des principaux fonds d’investissement de Munro et de la formulation et de la mise en œuvre du processus d’investissement exclusif. Nick gère depuis plus de 12 ans des mandats d’actions mondiales à court et à long terme. Les principaux faits marquants de la carrière de Nick sont les suivants : - Plus de 20 ans de travail dans les services financiers, dont 13 ans d’expérience dans la gestion de fonds - 2005 à 2015 : Responsable de la stratégie internationale du K2 Select International Absolute Return Fund - Membre du comité de répartition des actifs et d’exposition aux devises de K2 Asset Management - 2000 à 2005 : Analyste principal (pétrole et gaz au niveau mondial) à la Deutsche Bank U.K. - 1996 à 1999 : Gestionnaire, actions australiennes pour Commonwealth Financial Services. Nick est titulaire d’un baccalauréat en commerce (avec mention) de l’Université de Melbourne, d’un diplôme d’études supérieures en finance appliquée et en investissement, et est un représentant agréé du Sydney Futures Exchange..

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ IMPORTANTS

 

Les investissements dans un fonds commun de placement peuvent comporter des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus d’émission avant d’investir. Des renseignements importants sur les fonds communs en placement figurent dans leurs prospectus respectifs. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis; leur valeur fluctue fréquemment, et les rendements passés pourraient ne pas se répéter.

 

Ce document est fourni à titre de source générale d’information et ne doit pas être considéré comme un conseil personnel, juridique, comptable, fiscal ou d’investissement, ni être interprété comme une approbation ou recommandation d’une entité ou d’une valeur mobilière discutée. Tous les efforts ont été déployés pour s’assurer que l’information contenue dans ce document était exacte au moment de sa publication. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document. Tous les graphiques et illustrations figurant dans le présent document sont fournis à titre indicatif seulement. Ils ne visent en aucun cas à prévoir ou extrapoler des résultats d’investissement. Nous recommandons aux particuliers de demander l’avis de professionnels compétents au sujet d’un investissement précis. Les investisseurs devraient consulter leurs conseillers professionnels avant d’apporter tout changement à leurs stratégies d’investissement.

 

Les fonds d’investissement alternatifs liquides CI peuvent investir dans des catégories d’actif ou recourir à des stratégies de placement que les fonds communs de placement traditionnels ne sont pas autorisés à utiliser. Les stratégies particulières qui distinguent ces fonds des fonds communs de placement traditionnels comprennent : l’utilisation de produits dérivés à des fins de couverture et à d’autres fins; une plus grande capacité à vendre des titres à découvert; et la capacité à emprunter de l’argent à des fins de placement. Bien que ces stratégies soient utilisées conformément aux objectifs et aux stratégies de placement des fonds, dans certaines conditions des marchés, elles pourraient accélérer le rythme auquel la valeur de votre placement diminue.

 

Certains énoncés contenus dans le présent document constituent des énoncés prospectifs. Est considéré comme un énoncé prospectif tout énoncé correspondant à des prévisions ou dépendant de conditions ou d’événements futurs ou s’y rapportant, ainsi que tout énoncé incluant des verbes comme « s’attendre », « prévoir », « anticiper », « viser », « entendre », « croire », « estimer », « évaluer » ou « être d’avis » ou tout autre mot ou expression similaire. Les énoncés prospectifs qui ne constituent pas des faits historiques sont assujettis à un certain nombre de risques et d’incertitudes. Les résultats ou événements qui surviendront pourraient être donc substantiellement différents des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de rendement futur. Ils sont, par définition, fondés sur de nombreuses hypothèses. Bien que les énoncés prospectifs contenus aux présentes soient fondés sur des hypothèses que Gestion mondiale d’actifs CI et le gestionnaire de portefeuille considèrent comme raisonnables, ni Gestion mondiale d’actifs CI ni le gestionnaire de portefeuille ne peuvent garantir que les résultats obtenus seront conformes à ces déclarations prospectives. Il est recommandé au lecteur de considérer ces énoncés prospectifs ainsi que d’autres facteurs avec précaution et de ne pas leur accorder une confiance excessive. La société ne s’engage aucunement à mettre à jour ou à réviser de tels énoncés prospectifs à la lumière de nouvelles données, d’événements futurs ou de tout autre facteur qui pourrait influer sur ces renseignements et décline toute responsabilité à cet égard, sauf si la loi l’exige.

 

Certains énoncés contenus dans la présente sont fondés entièrement ou en partie sur de l’information fournie par des tiers; Gestion mondiale d’actifs CI a pris des mesures raisonnables afin de s’assurer qu’ils sont exacts. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document.

 

Les opinions formulées dans ce document sont exclusivement celles de l’auteur et ne devraient pas être utilisées ni interprétées comme un conseil d’investissement ni comme un signe d’approbation ou une recommandation à l’égard des entités ou des titres dont il est question.

 

Munro Partners, est le sous-conseiller du portefeuille de la stratégie alternative de croissance mondiale CI Munro proposée et gérée par Gestion mondiale d’actifs CI.

 

CI est le gestionnaire de portefeuille du Fonds et Munro Partners est le sous-conseiller du Fonds. CI est responsable des conseils d’investissement fournis par les sous-conseillers en portefeuille.

 

Gestion mondiale d’actifs CI est une marque de commerce enregistrée de CI Investments Inc. Toutes les autres marques sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.

 

© CI Investments Inc. 2020. Tous droits réservés.

 

Date de publication : 30 décembre 2020.