Investir

Comment utiliser un CELI pour obtenir de meilleurs résultats de placement

Vous souhaitez déposer de l’argent dans votre compte d’épargne libre d’impôt (CELI)? La nouvelle limite pour 2022 sera de 6 000 $.

Que faire si vous n’avez jamais investi dans un CELI auparavant? Dans ce cas, vous aurez des droits de cotisation de 81 500 $ si vous étiez âgé d’au moins 18 ans et résident canadien depuis 2009. 

Si vous avez ignoré le CELI jusqu’à présent, vous n’êtes pas seul. Beaucoup de Canadiens ne l’apprécient pas, car ils pensent qu’il ne s’agit que d’épargne. Ils pensent qu’ils ne peuvent pas obtenir un bon rendement avec celui-ci. Ils pensent qu’il ne peut être utilisé que pour une épargne à haut taux d’intérêt ou un CPG. Eh bien, nous avons quelque chose à dire à ce sujet! 

Pourquoi investir avec un CELI (et non seulement épargner) pourrait être judicieux pour vous.

Ils auraient vraiment dû appeler le CELI le compte d’investissement libre d’impôt (et alors ce serait le CILI, mais vous comprenez l’idée). 

Comme son grand frère le régime enregistré d’épargne-retraite (REER), le CELI est un type particulier de compte de placement dans lequel vous pouvez détenir une grande variété de placements.

Vous pouvez avoir un compte d’épargne, des fonds communs de placement, des actions, des obligations ou de nombreux autres types de placements dans un CELI! Si vous souhaitez opter pour un portefeuille à faible risque en utilisant votre CELI, vous pouvez également le faire. En gros, tout ce que vous pouvez aussi détenir dans un REER. Toutefois, il n’y a pas d’impôt à payer sur les revenus d’investissement et les gains en capital. Oh, et les retraits sont également exonérés d’impôt!

Alors pourquoi certains Canadiens pensent-ils encore que le CELI ne sert qu’à épargner?

Les grandes institutions financières veulent des dépôts en espèces, car elles n’ont pas besoin de vous payer beaucoup pour cela. Ils peuvent alors prêter l’argent à un taux plus élevé que celui qu’ils vous versent. Les banques aiment faire de la publicité pour le taux d’intérêt de leur CELI afin d’attirer de nouveaux clients.

Les grandes banques ont tendance à bombarder les Canadiens de promotions CELI offrant un peu plus d’intérêt ici et là pendant quelques mois à la fois. Il s’agit presque toujours de tarifs promotionnels limités dans le temps. Souvent, ils ne sont payés que sur les nouveaux dépôts. Et ils pourraient n’être disponibles que pour moins de six mois!

Mais une fois ces taux promotionnels expirés, vous risquez de vous retrouver avec un rendement ridiculement bas sur vos économies. Pour de nombreux Canadiens qui ont vécu cette expérience, il n’est pas surprenant qu’ils ne voient pas le CELI comme autre chose qu’un instrument d’épargne. 

Il est temps d’alimenter votre compte de placement CELI?

À cette époque de l’année, de nombreux investisseurs pensent à cotiser à leur REER—et c’est une excellente idée pour se constituer un capital. Mais si vous avez prévu des achats à court ou moyen terme, le CELI pourrait être la meilleure option. Comparez les CELI, les REER et les deux, quel est le meilleur choix pour moi?

Et pendant que vous y êtes, jetez un coup d’œil à la comparaison entre le CELI et le REER : le trajet de 1 000 $ et voyez comment un CELI et un REER se comparent pour les placements à long terme. Si vous avez besoin d’aide pour décider du montant à cotiser à votre CELI cette année, vous pouvez utiliser notre calculatrice financière pratique pour les cotisations à un REER et à un CELI. Et si vous avez encore besoin d’aide, discutez avec votre conseiller financier d’Investissement direct CI.