Finances personnelles 101

Voici ce que chaque couple devrait savoir sur la gestion de son argent

La saison des mariages est arrivée et, alors que les couples de partout au pays célèbrent leur amour avec leurs amis et leur famille, nous voulions offrir aux nouveaux mariés du Canada un cadeau : les conseils financiers dont vous aurez besoin pour bâtir une vie de bonheur. 

 

L’argent est l’un des éléments les plus importants de votre vie partagée ensemble.

 

Peu importe vos espoirs et vos rêves, votre situation financière influencera votre capacité à les atteindre. 

 

Toutefois, si la gestion de l’argent en tant que personne indépendante est difficile, la gestion de l’argent en couple est encore plus difficile. Certaines études ont révélé que l’argent est la principale cause de stress dans les relations de couple

 

Les nouveaux couples peuvent avoir de la difficulté à cerner la « meilleure façon » d’organiser leurs finances. La raison en est qu’il n’y a pas de choix unique pour gérer votre argent. La meilleure façon de procéder dépendra de vos valeurs et de votre situation en tant que couple. 

 

Nous avons même mené un sondage auprès de 400 couples canadiens, pour constater que la façon dont les couples gèrent leur argent peut différer d’un ménage à l’autre, plus que la plupart des gens ne le pensent. Vous pouvez consulter ce sondage ici

 

Vous voulez éviter que le stress lié à l’argent ne nuise à votre relation? Nous avons ce qu’il vous faut.

Voici les principaux éléments à prendre en compte lorsque vous mariez vos finances :

Commencez par un plan

En matière d’argent, l’une des choses les plus importantes qu’un couple puisse faire est de se mettre d’accord sur ses objectifs. 

 

Planifier peut avoir un impact énorme sur vos résultats financiers. Les personnes qui ont un plan financier sont beaucoup plus susceptibles de réussir à atteindre leurs objectifs à long terme.

 

Pourtant, 31 % des couples n’ont pas élaboré de plan financier.

 

Commencez par avoir une conversation ouverte sur vos objectifs à court et à long terme. Il est également important d’établir des valeurs financières communes, notamment ce pour quoi vous êtes prêt à dépenser de l’argent et ce dont vous pouvez vous passer. Ensuite, vous devrez préciser comment vous partagerez les dépenses, rembourserez les dettes et investirez. Nous examinerons les différentes façons de procéder ci-dessous.

 

Si vous n’avez pas une idée claire de vos objectifs financiers, vous pouvez travailler avec un conseiller financier professionnel pour établir un plan qui vous aidera à constituer votre patrimoine au fil du temps tout en couvrant les besoins quotidiens.

 

En fixant les attentes dès le départ, vous réduirez les surprises et éviterez que les désaccords inévitables ne se transforment en véritables disputes. 

Partagez les dépenses

Si « à l’amour comme à la guerre, tous les coups sont permis », ne laissez pas les dépenses du ménage faire exception. De nos jours, la plupart des couples s’attendent à partager au moins certains coûts. 

 

Bien sûr, il peut être agréable de ne pas avoir à vérifier qui paie la note lors des sorties en amoureux, mais si vous n’avez aucun moyen de suivre les dépenses quotidiennes, la répartition deviendra inégale avec le temps.

 

Il n’est pas surprenant que la plupart des couples choisissent de diviser les dépenses au milieu, les deux partenaires contribuant de façon égale. Cela est logique pour de nombreux couples, mais ne convient pas à tout le monde. Si l’un des partenaires gagne beaucoup plus d’argent que l’autre, par exemple, vous pouvez choisir de contribuer tous les deux proportionnellement à vos revenus.

 

Cela dit, attendez-vous à ce qu’il y ait des moments dans votre relation où vous ou votre partenaire devrez contribuer de manière inégale en fonction de votre situation professionnelle. 

 

Ouvrez un compte conjoint

 

Quelle que soit la façon dont vous décidez de partager les dépenses, l’ouverture d’un compte bancaire ou d’une carte de crédit conjointe est généralement le meilleur moyen de couvrir les coûts et de suivre les factures. Mais ne vous inquiétez pas de perdre le contrôle de votre argent! Cela ne signifie pas forcément que vous renoncez à votre indépendance financière. 

 

De nombreux couples choisissent de conserver leur propre compte bancaire pour les dépenses individuelles et de mettre en commun leurs ressources sur un compte commun pour les dépenses essentielles. Et même si nous ne prenons aucun plaisir à vous rappeler que le divorce existe, le fait de maintenir des comptes séparés peut faciliter les choses si votre relation prend fin.

Discutez des dettes

C’est normal. Rien ne tue la romance plus vite que de parler de dettes. Mais il y a une raison pour laquelle le gourou de la finance Gail Vaz-Oxlade a intitulé son émission « Jusqu’à ce que la dette nous sépare ». Le fait de ne pas en tenir compte nuira inévitablement à votre relation, ou du moins à votre compte bancaire. 

 

Les Canadiens constituent parmi les ménages les plus endettés de tous les pays développés, et même les personnes les plus économes devront probablement emprunter de l’argent à un moment donné pour des achats plus importants, comme une maison ou un véhicule.

 

Pour vous doter d’une solide assise financière, vous devrez commencer par vous attaquer aux dettes à taux d’intérêt élevé, comme les cartes de crédit. Avec deux revenus, vous pourrez peut-être les rembourser plus rapidement en cotisant ensemble. Si vous avez tendance à maintenir un solde sur votre carte de crédit, vous devrez élaborer un plan pour éviter de le faire à l’avenir. Commencez par régler vos dépenses quotidiennes par carte de débit ou en espèces. Si vous avez encore besoin d’options de prêt pour couvrir un solde important, vous pourriez avoir accès à des taux plus bas grâce à une ligne de crédit. 

 

Ensuite, si vous ou votre partenaire avez des dettes individuelles, comme des prêts étudiants, décidez comment vous allez gérer les remboursements. Tout comme la décision de maintenir des comptes bancaires séparés, vous pouvez choisir de garder cette dette séparée ou de la traiter comme une dépense commune pour la rembourser plus rapidement.

 

Enfin, examinez vos options pour les prêts plus importants, tels que les prêts hypothécaires. Que vous entriez sur le marché immobilier, que vous preniez de l’expansion ou que vous réduisiez vos effectifs, vous devrez trouver un plan de remboursement et un calendrier qui vous conviennent à tous les deux. 

Investir ensemble 

S’il y a une habitude financière pour laquelle la plupart des couples canadiens sont optimistes, c’est bien l’investissement. Toutefois, beaucoup ne savent pas par où commencer et combien ils devraient épargner. 

 

Une bonne règle de base? Essayez d’investir 10 % de votre revenu ensemble. Si vous y parvenez, vous serez sur la bonne voie. La meilleure façon d’accroître votre patrimoine au fil du temps est d’épargner régulièrement au fur et à mesure que vous gagnez de l’argent (mettons, à chaque paie, par exemple) et d’investir cette épargne dans un portefeuille diversifié.

 

D’accord, mais à quoi doit ressembler ce portefeuille? Pour la plupart des couples, la stratégie gagnante ne consiste pas simplement à choisir des actions. Il est peut-être facile de savoir quand acheter, mais la plupart des investisseurs ne savent pas quand vendre. Dans le même temps, il est facile d’être victime de préjugés qui obscurcissent votre jugement. Envisagez plutôt de travailler avec un service d’investissement robotisé qui investit automatiquement votre argent dans des fonds diversifiés par des professionnels.

 

Votre propre situation financière et vos objectifs vous aideront à déterminer le niveau de risque que vous devez prendre et le type de compte que vous devez utiliser pour atteindre chacun de vos objectifs. Par exemple, si vous avez besoin d’utiliser de l’argent à court terme, il est peut-être souhaitable de détenir de l’épargne en espèces ou un portefeuille prudent dans un CELI. En revanche, si vous épargnez pour vos besoins de revenu de retraite à long terme, un portefeuille plus risqué dans un REER pourrait être plus judicieux puisque vous avez plus de temps pour résister aux fluctuations à court terme du marché.

Profitez des occasions fiscales

De nombreux couples ne pensent (à contrecœur) aux impôts qu’une fois par an. Mais vous ne pouvez pas les éviter entièrement. Vous pourriez aussi profiter de l’occasion pour économiser de l’argent là où c’est possible

 

Une option pour les couples qui ont des revenus considérablement différents est de faire en sorte que le partenaire qui gagne le plus contribue davantage à un REER de conjoint, tandis que le partenaire ayant le revenu le plus faible prend en charge une plus grande partie des factures du ménage, par exemple. Le conjoint qui gagne le plus a généralement une charge fiscale plus élevée et peut bénéficier d’une plus grande économie d’impôt, qu’il est possible de réinvestir.

 

Parallèlement, vous pouvez regrouper vos dons de bienfaisance, vos frais médicaux, vos frais de transport public et vos frais de garde d’enfants sur la déclaration de la personne dont les économies sont les plus importantes afin de profiter des économies réalisées.

Vous avez besoin d’aide pour élaborer un plan financier conjoint?

C’est pour ça qu’on est là. Les clients d’Investissement direct CI ont accès à des conseils illimités, fournis par un conseiller financier qui veille à vos intérêts, sans commission. Vous n’êtes pas encore un client? Commencez par un appel d’introduction gratuit dès aujourd’hui.

 

Avis de non-responsabilité : Ce blogue est fourni à titre uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré offrant des conseils en placement.