Finances personnelles 101

REER ou CELI – Quelle est la meilleure option pour vous?

Selon le stade où vous en êtes dans votre vie, la retraite peut vous sembler un événement lointain, dont vous n’avez pas à vous préoccuper « tout de suite ». Cependant, plus vous commencez tôt à planifier votre retraite, plus votre situation financière sera sûre une fois que vous y serez.

 

Quel que soit votre revenu, vous pouvez commencer à épargner à tout âge. S’il n’est jamais trop tôt, il n’est jamais trop tard non plus pour profiter des effets de la capitalisation et des économies d’impôt que vous pouvez réaliser en investissant dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ou un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Les deux véhicules ont leurs avantages, mais lequel sera le plus avantageux pour votre situation actuelle et vos objectifs futurs?

LE CELI : UNE OPTION D’ÉPARGNE PLUS FLEXIBLE

Le CELI ont été introduits par le gouvernement canadien en 2009 pour aider les Canadiens à mettre de l’argent de côté sans avoir à payer d’impôt sur le revenu gagné. Toute personne âgée de plus de 18 ans et possédant un numéro d’assurance sociale (NAS) valide peut ouvrir un CELI. Vous pouvez utiliser un CELI pour épargner pour tout ce dont vous avez besoin ou envie : une maison, des vacances, des études ou, pourquoi pas, pour épargner en vue de la retraite, sans avoir à payer d’impôt supplémentaire sur les gains ou les intérêts gagnés dans le compte, ou lorsque les fonds sont retirés.

 

Les cotisations au CELI sont versées avec un revenu après impôt, il n’y a pas de déduction fiscale pour les montants cotisés au régime, mais aucun impôt n’est payé sur les revenus ou les gains réalisés dans le compte. Par exemple, supposons que vous avez cotisé 10 000 $ à votre CELI et que sur ces 10 000 $, vous avez gagné 200 $ en intérêts. Ces 200 $ sont libres d’impôt et peuvent être utilisés à tout moment.

 

Le CELI est assorti d’un plafond de cotisation annuel. Pour 2023, ce montant est de 6 500 $. Les droits de cotisation inutilisés des années précédentes sont également disponibles. Par conséquent, si vous n’avez pas profité des avantages d’un CELI jusqu’à présent, vous disposerez probablement de droits de cotisation considérables. Si, par exemple, vous étiez admissible à cotiser à un CELI au cours des cinq dernières années, mais que vous ne l’avez pas fait, assurez-vous de vérifier les montants reportés de votre CELI des années antérieures pour connaître vos droits de cotisation pour l’année en cours. Si vous avez eu 18 ans en 2009 ou avant, vous avez droit au montant maximal de cotisation pour 2023 (qui comprend les droits inutilisés des années antérieures), soit 88 000 $.

LE REER – TAILLÉ SUR MESURE POUR L’ÉPARGNE-RETRAITE

Le REER a été introduit au Canada en 1957 pour permettre aux Canadiens d’épargner en vue de la retraite au moyen d’un régime d’épargne personnel, ce qui vous permet d’épargner pour l’avenir et de réaliser un avantage fiscal dès maintenant. En effet, le revenu et les gains réalisés à l’intérieur des REER sont exonérés d’impôt jusqu’à ce que vous retiriez des fonds, auquel cas vous êtes imposé sur ce retrait comme s’il s’agissait d’un revenu ordinaire. L’argent que vous investissez dans votre REER peut y rester jusqu’à l’année de votre 71e anniversaire, puis doit être transféré dans un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR). Le dernier jour où vous pouvez cotiser à vos REER est le 31 décembre de l’année de votre 71e anniversaire.

 

Les REER sont accessibles à tout Canadien qui gagne un revenu, qui produit une déclaration de revenus et qui a un numéro d’assurance sociale valide. Même si vous bénéficiez d’un régime de pension agréé (RPA) parrainé par votre employeur, sous réserve des droits de cotisation disponibles, il se peut que vous puissiez créer un REER pour profiter davantage d’une croissance en report d’impôt. Les cotisations à un REER sont admissibles à une déduction fiscale, ce qui signifie que vous réalisez une économie d’impôt chaque année lorsque vous produisez votre déclaration de revenus. Il s’agit d’une différence significative par rapport au CELI, où les cotisations ne sont pas déductibles d’impôt, mais où tous les revenus et gains ultérieurs sont réalisés en franchise d’impôt.

 

En général, il existe deux situations spécifiques dans lesquelles vous pouvez retirer des fonds de votre REER sans payer d’impôt : par le biais du régime d’accession à la propriété (RAP) et du régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP). Dans les deux cas, le montant que vous retirez doit être reversé dans votre REER, mais n’a pas d’incidence sur votre limite annuelle de REER. Le RAP vous permet d’utiliser jusqu’à 35 000 $ dans une année civile pour acheter votre première maison, et le REEP vous permet d’utiliser jusqu’à 10 000 $ de fonds de votre REER pour financer une formation ou des études à temps plein pour vous-même, votre conjoint(e) ou votre conjoint(e) de fait. Vous ne pouvez toutefois pas utiliser le REEP pour financer les études d’un enfant.

 

Le CELI et le REER peuvent contenir toute une gamme de produits de placement, notamment :

  • Des liquidités, des certificats de placement garantis (CPG) et d’autres dépôts.
  • Des actions, des bons de souscription, des options, des fonds négociés en bourse (FNB) et des fonds de placement immobilier (FPI).
  • Des fonds communs de placement et des fonds distincts.
  • Des obligations d’épargne du Canada, des obligations d’épargne provinciales et des obligations ordinaires.
  • Des prêts hypothécaires assurés.

COMPARER LE CELI AU REER

Vous êtes prêt à commencer à épargner, mais vous ne pouvez investir que dans un seul instrument? Très bien, mais lequel est le meilleur pour votre situation financière actuelle et vos objectifs futurs? Nous avons compilé un tableau présentant un aperçu des différences entre le CELI et le REER pour vous aider à prendre une décision :

TFSA

RRSP

Contributions

Non-deductible, and made with after-tax dollars

Tax deductible

Contribution room

Added back in the year following a withdrawal

Lost after withdrawals are made (aside from HBP and LLP exemptions)

Withdrawals

Tax free

Added to income and taxed at your marginal tax rate for the year of withdrawal

Wind down

No requirement to withdraw at any age

Must be converted to a RRIF, an annuity, or paid out in a lump sum by age 71. RRIFs are subject to a minimum annual withdrawal schedule

Maximum contribution

$6,500 for 2023

$29,210 for 2022 tax year

Contribution age

18 and older

Contributions cease at 71

CONFIGUREZ VOTRE REER OU VOTRE CELI EN LIGNE

L’ouverture d’un REER ou d’un CELI n’a pas besoin d’être compliquée ou de prendre beaucoup de temps, et certaines institutions financières offrent la possibilité d’ouvrir l’un ou l’autre ou les deux en ligne. Il suffit de suivre les instructions sur leur site Web et de commencer votre avenir dès aujourd’hui.