Négociation

FAQ sur la négociation en ligne

Termes et concepts de la négociation à maîtriser avant votre prochaine transaction

Que vous soyez débutant ou que vous ayez besoin d’une petite remise à niveau, nous avons rassemblé quelques-uns des concepts et termes liés à la négociation les plus essentiels pour vous aider à vous assurer que vous maîtrisez les bases.

Diversification

Qu’est-ce que la diversification?

La diversification consiste à répartir vos fonds d’investissement disponibles entre différents types de titres ou de produits. L’idée est de réduire l’impact qu’un titre ou un événement défavorable pourrait avoir sur votre portefeuille, tout en vous aidant à améliorer votre potentiel de rendement à long terme, car différents titres sont performants à différents moments (comme les actions et les obligations).

Comment puis-je diversifier?

Il existe plusieurs façons de diversifier votre portefeuille, en fonction de votre tolérance au risque et de votre confiance dans vos connaissances en matière d’investissement. Les actions et les obligations peuvent être achetées individuellement. Et de nombreuses personnes sont à l’aise pour constituer leur propre portefeuille de l’une ou l’autre de ces catégories. Par exemple :

  • Il peut être judicieux de diversifier vos actions entre différents secteurs (comme la technologie, l’automobile et les biens de consommation) afin de réduire le risque qu’un problème dans un secteur affecte l’ensemble de votre portefeuille.
  • Il peut également être judicieux d’acheter des actions d’entreprises de tailles différentes. Les petites entreprises présentent des risques plus élevés, par exemple, mais sont souvent capables de rebondir plus rapidement que leurs homologues de grande taille.
  • De même, il peut être logique d’avoir différents types d’obligations avec différentes échéances dans votre portefeuille.

Une autre façon de diversifier consiste à acheter des fonds communs de placement et/ou des FNB. En une seule transaction, vous pouvez acheter des portefeuilles diversifiés par secteur, par taille d’entreprise, par région ou par tous ces éléments. En fin de compte, il est important de trouver un équilibre entre une gestion adéquate du risque dans votre portefeuille et un sentiment de confort avec ce que vous possédez.

NÉGOCIATION

Que sont les cours acheteur et vendeur?

Les marchés d’investissement ont besoin à la fois d’acheteurs et de vendeurs, qui doivent s’entendre sur un prix pour qu’une transaction puisse avoir lieu. L’offre est le prix auquel l’acheteur est prêt à acheter l’actif sous-jacent, tandis que la demande est le prix auquel le vendeur est prêt à le vendre. La différence entre ces deux montants s’appelle l’écart (voir ci-dessous).

Qu’est-ce que l’écart?

Il serait impossible d’afficher tous les cours acheteurs et vendeurs d’un titre particulier. C’est pourquoi l’offre officielle pour un titre donné est considérée comme le prix le plus élevé qu’un acheteur est prêt à payer, et la demande officielle comme le prix le plus bas qu’un vendeur est prêt à accepter. L’écart est la différence entre les deux. En général, les titres qui se négocient fréquemment ont des écarts plus faibles en raison de leur liquidité (la possibilité d’acheter ou de vendre un titre rapidement sans que cela n’affecte son prix). Pour ceux qui se négocient moins fréquemment, l’écart peut être plus important.

Qu’est-ce que le volume?

Le volume est le nombre total d’actions ou de contrats qui sont négociés au cours d’une période donnée pour un titre particulier. Le volume peut être calculé pour un large éventail d’actifs, notamment les actions, les obligations, les options et les FNB. Certains actifs peuvent avoir un volume quotidien nul, tandis que les actions ordinaires de grandes sociétés publiques peuvent avoir un volume quotidien de plusieurs dizaines de millions. En négociant un actif dont le volume est plus élevé, il est beaucoup plus facile de l’acheter ou de le vendre rapidement, en raison de sa liquidité et de la réduction de l’écart.

Qu’est-ce qu’une exécution?

Une exécution est l’acte de mener à bien une opération. C’est lorsque l’acheteur et le vendeur ont trouvé un prix mutuellement acceptable, et que l’actif sous-jacent est transféré entre les deux parties.

Quels sont les différents types d’ordres?

Vous trouverez de plus amples renseignements sur nos types d’ordres ici.

COMPTES SUR MARGE

Qu’est-ce qu’un compte sur marge?

En termes simples, les comptes sur marge vous permettent d’emprunter des fonds à un courtier pour acheter des titres, en plus d’utiliser votre propre argent. Le type le plus courant de véhicule d’investissement acheté avec des comptes sur marge sont les actions; cependant, les contrats à terme et les options peuvent également vous être proposés, selon le courtier. Les titres achetés avec le prêt sont généralement détenus comme garantie par le courtier, l’emprunteur accumulant des intérêts jusqu’à ce que le prêt soit remboursé, ainsi que tous les frais et commissions applicables.

Pourquoi utiliser un compte sur marge?

L’utilisation d’un compte sur marge de cette manière vous permet d’augmenter la somme d’argent que vous investissez, ce qui accroît votre profit potentiel. Outre le côté palpitant, d’autres caractéristiques rendent cette solution attrayante, notamment pour les investisseurs plus avertis. Par exemple :

  • En vertu de la législation fiscale canadienne, les intérêts perçus sur l’argent emprunté dans le but de gagner un revenu sont déductibles d’impôt. Cela pourrait être particulièrement intéressant pour les personnes se situant dans une tranche d’imposition supérieure.
  • Le pouvoir d’investissement accru fait de la marge un outil de diversification efficace pour tout portefeuille.

Quels sont les risques liés à un compte sur marge?

Tout comme les bénéfices que vous pouvez récolter en investissant avec de l’argent emprunté sont plus élevés, les pertes peuvent également être ressenties plus intensément. En outre, l’augmentation du pouvoir d’achat s’accompagne d’une augmentation des coûts, car vous devez rembourser votre prêt avec des intérêts même si la valeur de votre investissement diminue.

 

Un autre scénario de risque à garder à l’esprit est l’appel de marge. Si la valeur du prêt sur le compte tombe en dessous d’un certain montant (connu sous le nom de marge de maintien), cela peut entraîner un appel de marge par le courtier. Dans ce cas, le courtier peut demander à l’investisseur de déposer davantage d’argent sur le compte ou de vendre des titres pour couvrir la différence. Différents courtiers peuvent avoir différentes exigences en matière de marge de maintien et peuvent avoir le pouvoir de vendre les avoirs des investisseurs à leur propre discrétion, ce qui ajoute à l’incertitude de l’utilisation d’un compte sur marge.