INVESTMENT STRATEGIES

Un investissement responsable est aussi un investissement intelligent

Nov 22, 2021

Aujourd’hui, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à avoir davantage d’attentes en ce qui concerne les sociétés dans lesquelles ils investissent. Il ne s’agit pas seulement pour les sociétés de réaliser des bénéfices, mais aussi de la manière dont elles le font. Protègent-ils ou nuisent-ils à l’environnement? Respectent-ils ou ignorent-ils les droits de la personne? Les investisseurs veulent savoir que les sociétés sont de bonnes entreprises citoyennes.

 

Les sociétés de gestion des investissements ont réagi aux attentes des investisseurs, et le mouvement de l’investissement responsable est en plein essor. Il existe plusieurs types d’investissements responsables. L’investissement socialement responsable, par exemple, consiste généralement à inclure ou à exclure des investissements en fonction de directives éthiques. L’investissement d’impact aide les sociétés et les organisations à créer des projets sociaux ou environnementaux précis qui profitent à la société. Mais l’approche la plus courante au Canada est l’investissement qui tient compte des facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance.

 

Intégration des facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance

 

L’investissement ESG intègre généralement les facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance dans le processus traditionnel de recherche, d’analyse et de sélection des investissements. L’examen environnemental porte sur les pratiques ou les actes de négligence qui nuisent à l’environnement, notamment les émissions élevées de carbone, l’exposition aux produits chimiques toxiques et le manque de protection de l’habitat. La catégorie sociale concerne le respect des employés et des fournisseurs, y compris des questions telles que les droits du travail, la sécurité sur le lieu de travail et l’équité salariale entre les sexes. La gouvernance implique la responsabilité de la direction d’une organisation, y compris l’indépendance des membres de son conseil d’administration, la mise en œuvre de mesures anticorruptions et la gestion des relations avec les consommateurs.

 

Supposons, par exemple, qu’une préoccupation environnementale émerge lorsqu’on découvre qu’une société de fabrication a payé à plusieurs reprises des amendes pour avoir mal entreposé et éliminé des déchets dangereux. Il y a peut-être lieu d’enquêter sur une question sociale si la nouvelle circule qu’une société de vêtements a externalisé le travail de production à l’étranger, ce qui implique de maigres salaires et des conditions de travail insatisfaisantes. Ou encore, disons qu’un problème de gouvernance survient parce que le conseil d’administration d’une entreprise énergétique n’a peut-être pas pris les mesures appropriées pour prévenir les cyberattaques. Tout problème de ce type doit être considéré comme un risque d’investissement.           

 

Propriété active

 

En plus d’intégrer les facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance dans la sélection des investissements, les sociétés de gestion des investissements surveillent les pratiques environnementales, sociales et de gouvernance des sociétés dans lesquelles elles investissent et prennent des mesures si des améliorations sont nécessaires. C’est un élément essentiel de l’investissement qui tient compte des facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance, de tenir les sociétés responsables de la manière dont elles respectent l’environnement, la société et leurs actionnaires.

 

Agir commence souvent par demander la divulgation de problèmes propres aux facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance. Lorsque les problèmes sont évidents, les entreprises doivent communiquer avec les gestionnaires, en utilisant leur influence en tant qu’investisseurs pour obtenir des changements. Ils peuvent également tirer parti des droits de vote des actionnaires lorsque les décisions de l’organisation impliquent des mesures de facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance.

 

Avantages de l’investissement qui tient compte des facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance

 

L’investissement qui tient compte des facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance donne aux investisseurs la satisfaction de savoir qu’ils contribuent à promouvoir le respect et la protection de l’environnement et de la société. Il est également important de savoir que vous ne devez pas faire de compromis sur le rendement. De nombreuses études menées au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde montrent que, dans l’ensemble, les investissements traditionnels et les investissements qui tiennent compte des facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance ont des rendements semblables. En effet, selon l’Association pour l’investissement responsable, la plupart des fonds d’investissement responsable canadiens ont dépassé le rendement moyen de leur catégorie d’actifs sur la période de 10 ans se terminant le 30 juin 20211.

 

En outre, l’investissement qui tient compte des facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance peut offrir une protection contre les baisses et réduire le risque du portefeuille. Cela s’explique en grande partie par le niveau supplémentaire d’examen visant à identifier les facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance dans le processus de sélection des investissements. Les sociétés qui font l’objet de controverses en matière de facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance peuvent voir le prix de leurs actions baisser.

 

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur l’investissement responsable en général ou sur la manière dont il s’applique à votre portefeuille, n’hésitez pas à nous contacter.

 

1 Association pour l’investissement responsable, Rapport trimestriel sur les fonds d’investissement responsable, 29 juillet 2021