VOLATILITÉ DES MARCHÉS, COVID-19, STRATÉGIES D’INVESTISSEMENT

Comment avez-vous réagi à la volatilité des marchés?

Dec 15, 2020

Lorsque votre programme d’investissement a été établi, vous avez répondu à des questions qui ont permis de déterminer le niveau de risque que vous étiez en mesure de tolérer. Vous deviez imaginer comment vous réagiriez à une perte importante de la valeur de votre portefeuille.

Mais l’imagination n’est pas nécessaire quand la réalité frappe. Il suffit de se rappeler les retombées de la COVID-19 de mars 2020. Les principaux marchés boursiers ont chuté de 30 % ou plus et les investisseurs ont dû faire face à la chute des valeurs des portefeuilles. En pleine crise du marché, comment évaluez-vous votre réaction par rapport à ce que vous aviez prévu?

 

Plus d’anxiété que prévu

 

Si votre niveau de stress est monté en flèche lorsque les marchés ont chuté et que vous avez littéralement eu du mal à dormir la nuit, il vous faudra peut-être un portefeuille plus conservateur. Une telle décision peut également impliquer un examen de vos objectifs financiers ou du montant que vous épargnez et investissez, mais c’est une considération qui mérite d’être explorée. Vos investissements ne doivent pas vous causer de grandes angoisses.

 

Réagit comme prévu

 

On ne s’attend pas à ce qu’un investisseur reste parfaitement calme lorsque les marchés s’effondrent. Mais si vous êtes resté raisonnablement indifférent, vous êtes probablement en mesure de conserver votre portefeuille tel quel. Être « indifférent » signifie que vous considérez que votre portefeuille a une vision à long terme, que vous n’avez pas envie de vendre alors que la valeur de votre portefeuille baisse et que vous vous sentez à l’aise de continuer à faire des contributions régulières.

 

Moins d’anxiété que prévu

 

Les investisseurs qui ont bien pris le déclin du marché, se surprenant eux-mêmes, n’ajustent généralement pas leur portefeuille en conséquence. Cependant, certains investisseurs qui avaient minimisé les actions par excès de prudence pourraient être prêts à augmenter la proportion d’actions dans leur portefeuille. Cela peut notamment être le cas s’ils ont déjà connu des baisses de marché et des reprises.

 

Si jamais vous vous trouvez à réagir différemment aux fluctuations du marché, n’hésitez pas à nous en parler. Nous vous aiderons à faire en sorte que votre portefeuille reste conforme à votre tolérance au risque.

Entrez la clause de non-responsabilité ici