Planification financière

Décisions de vie et facteur financier

May 31, 2022

Comment prenez-vous les décisions importantes de votre vie? Faire et évaluer une liste de pour et de contre? Discuter de la question avec votre conjoint ou un ami proche? Faire confiance à votre intuition? Chaque personne possède sa propre approche, et vous pouvez utiliser différentes méthodes en fonction du problème.

 

Quelle que soit la méthode que vous utilisez, vous constaterez probablement que de nombreuses décisions de vie, en plus de toutes les considérations personnelles, impliquent également un facteur financier. Voici plusieurs scénarios qui illustrent comment il est utile de comprendre l’aspect financier d’une situation.

 

Financement d’un second diplôme

 

Gérard et Fatima ont un enfant qui a obtenu son diplôme en sciences sociales il y a un an, une éducation financée par le régime enregistré d’épargne-études (REEE) du couple. Aujourd’hui, celui-ci veut retourner à l’école pour étudier le droit. Les conjoints discutent sur un plan personnel pour déterminer s’ils estiment devoir assumer la responsabilité des frais de scolarité ou si leur enfant, désormais jeune adulte, doit contracter un prêt étudiant. Considérer la question de la responsabilité parentale est une chose, mais il y a aussi un facteur financier important : les frais de scolarité sont extrêmement élevés et le loyer sera également cher.

 

Le couple, avec les frais de scolarité et d’hébergement en main, parle de l’aspect financier avec son conseiller. Il s’avère que pour couvrir ces dépenses, ils devraient retirer des fonds de comptes réservés à l’épargne-retraite, ce qui est problématique. Ils discutent de diverses options, et Gérard et Fatima envisagent maintenant de financer partiellement les études de droit de leur enfant en utilisant des fonds de leur compte d’épargne libre d’impôt (CELI) afin qu’il n’y ait pas de répercussions fiscales.

 

Prendre soin d’un parent

 

Jocelyne et Michel prévoient de prendre leur retraite dans 15 ans, lorsque Jocelyne aura 65 ans et Michel 60 ans. Cependant, une situation s’est présentée qui a amené le couple à s’interroger sur leurs plans de retraite actuels. La mère de Jocelyne, qui a maintenant besoin d’aide pour les soins personnels et la préparation des repas, n’aime pas demander de l’aide à quelqu’un qu’elle ne connaît pas. Jocelyne pense à aider sa mère au quotidien.

 

Elle est presque certaine que son employeur acceptera qu’elle passe à un horaire à temps partiel, mais Jocelyne doit décider si elle est prête à devenir aidante. Il y a également le facteur financier. Jocelyne et Michel rencontrent leur conseiller pour déterminer si la baisse de revenu de Jocelyne aura une incidence sur leurs plans de retraite. Leur conseiller leur explique que cela nécessiterait un ajustement de leurs plans et leur présente plusieurs options. Ils peuvent retarder leur retraite en faisant en sorte que Michel travaille jusqu’à 65 ans. Ou bien, pour respecter la date de retraite prévue, le couple pourrait augmenter le montant qu’il épargne et investit, ou modifier le style de vie désiré pendant la retraite.

 

Maintenant qu’ils connaissent leurs options, Jocelyne et Michel peuvent tenir compte des facteurs personnels et financiers pour prendre une décision éclairée.

 

Vous envisagez d’acheter une propriété de vacances?

 

Stéphane et Linda, un couple récemment retraité, envisagent d’acheter une maison de vacances en tant que résidence secondaire, mais ils pèsent également le pour et le contre de l’achat par rapport à la location. Le couple aime le côté pratique et le sentiment de confort de se retrouver dans un endroit qui leur appartient, mais il aime aussi l’idée de la variété et de la liberté qu’offre la location.

 

Tout d’abord, ils doivent s’assurer que l’achat est financièrement réalisable. Le couple présente à son conseiller les montants estimés d’une mise de fonds et des mensualités d’un prêt hypothécaire qu’il a reçus de la part d’un courtier en prêts hypothécaires. Le conseiller montre à Stéphane et Linda comment ils peuvent se permettre l’achat sans craindre d’épuiser leurs économies. Toutefois, le conseiller les prévient qu’ils devront peut-être prévoir un budget pour couvrir les dépenses connexes, telles que l’impôt foncier, l’assurance, les réparations et les services publics. De plus, ils devront éventuellement établir un plan pour l’une de leurs propriétés afin de couvrir l’impôt sur les plus-values de la propriété de vacances.

 

Stéphane et Linda ont maintenant d’autres arguments pour et contre à prendre en compte, mais ils disposent de tous les renseignements dont ils ont besoin pour prendre une décision.

 

Les décisions importantes de votre vie peuvent être très différentes de celles-ci, mais la nécessité de tenir compte d’un facteur financier affectant vos plans est probablement un point commun avec les personnes de ces scénarios. Si vous devez faire un choix, n’hésitez pas à nous contacter. La prise de décision sera plus facile avec notre aide.