PLANIFICATION SUCCESSORALE, PLANIFICATION FISCALE

Le moment est venu de discuter de la propriété de vacances?

Mar 15, 2022

Si vous planifiez de léguer votre chalet ou votre cabane à vos enfants, assurez-vous qu’ils souhaitent réellement en être propriétaires. Le fait de connaître la position de chacun permettra d’éviter les conflits familiaux et vous aidera dans la planification fiscale et successorale.

 

Évaluez l’intérêt de vos enfants

 

Lorsque vous interrogez votre ou vos enfants sur la possibilité de reprendre la propriété à terme, vous n’obtenez pas forcément une réponse immédiate. En fonction de leur âge et de leur situation de vie, il peut leur falloir des mois, voire des années, pour prendre une décision. Assurez-vous qu’ils envisagent les responsabilités de la propriété et pas seulement le plaisir de faire griller des guimauves sur le feu de camp, de se prélasser sur la terrasse et de faire du bateau sur le lac. Sont-ils prêts à consacrer des heures à l’entretien? Comprennent-ils l’engagement financier que représentent la taxe foncière, les services publics, l’assurance et les réparations?

 

Si vous avez deux enfants ou plus, vous aurez besoin d’un plan au cas où l’un d’eux voudrait le bien et l’autre non. L’un des enfants préfère-t-il l’argent ou d’autres actifs s’ils sont disponibles? Un enfant rachètera-t-il les intérêts de l’autre?

 

Maintenez une communication ouverte

 

Même si un enfant dit qu’il désire la propriété, demandez-lui de vous tenir au courant si ce désir change. Il peut envisager de déménager hors de la province. Son conjoint a peut-être d’autres idées d’escapades et de vacances. Ou alors, votre enfant peut ne plus vouloir assumer les responsabilités liées à la possession d’une propriété de vacances.

 

C’est aussi une bonne idée de nous tenir informés. Les décisions de vos enfants peuvent avoir une incidence sur vos plans de succession, vos stratégies fiscales et la planification de votre retraite.