Passer au contenu principal

27 octobre 2021

Blocage énergétique : Le signe d’un ralentissement économique? 

Les questions énergétiques mondiales ont retenu l’attention des investisseurs au cours du mois dernier. La Chine rationne l’électricité, les centrales électriques indiennes manquent de charbon et les Européens paient le gaz naturel au prix fort. Bien que l’Amérique du Nord soit en meilleure posture, les problèmes mondiaux contribuent à la hausse des prix de l’énergie ici, y compris à la pompe à essence. Alors, comment en sommes-nous arrivés là et cela va-t-il provoquer un ralentissement économique plus large?

 

Le nœud dans le tuyau 

 

Les raisons de ces pénuries vont de la malchance aux mauvaises politiques. En Europe, les vents calmes ont réduit l’offre d’électricité éolienne sur tout le continent, tandis que les problèmes de la Chine découlent de la réduction de ses importations de charbon en provenance d’Australie. Parmi les autres facteurs, citons la diminution des extractions de charbon, de pétrole et de gaz causée par la pandémie et les politiques gouvernementales de lutte contre le changement climatique. 

 

Un retour en arrière? 

 

Certains craignent que la hausse des prix de l’énergie ne commence à limiter la consommation globale et la croissance économique, comme cela a été le cas dans les années 1970. À notre avis, les comparaisons avec les années 1970 ne sont pas fondées, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la part de l’énergie dans le panier de consommation des consommateurs est passée de 11 % en 1960 à seulement 3 % aujourd’hui. Deuxièmement, les consommateurs sont toujours assis sur une pile d’épargne accumulée pendant la pandémie qui pourrait être libérée si le besoin s’en fait sentir.

 

Source : Bureau d’analyse économique des États-Unis. Au 31 août 2021

 

L’origine du problème

 

La véritable raison pour laquelle nous ne prévoyons pas une récession semblable à celle des années 1970 est que la plupart de ces problèmes d’approvisionnement peuvent être résolus. Par exemple, les Européens peuvent importer davantage de gaz de Russie, mais les politiciens sont probablement réticents à approuver un gazoduc qui pourrait être utilisé comme une arme politique. Dans le cas de la Chine, elle peut importer davantage de charbon pour atténuer la crise de l’offre. En Inde, les objectifs de production nationale sont en train de s’intensifier.

 

En outre, la hausse des prix de l’énergie augmente les incitations à la production d’énergie, ce qui contribuera à équilibrer l’offre. Bien que nous ne nous attendions pas à un ralentissement économique plus large dû à la hausse des prix de l’énergie, nous pensons toujours que la discipline de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en matière d’offre et la reprise de la demande maintiendront le prix du pétrole élevé l’année prochaine. 

 

Le positionnement de notre portefeuille sur l’énergie

 

Comme vous le savez, nous avons une vision à long terme en ce qui concerne notre stratégie de positionnement, mais nous procédons à des ajustements tactiques lorsque des opportunités se présentent. Par conséquent, nous continuons à surpondérer le secteur de l’énergie, ce qui a favorisé le rendement de notre portefeuille. Plus largement, notre appel à surpondérer les actions et à sous-pondérer simultanément les obligations continue de récompenser les investisseurs. Nous maintenons notre point de vue selon lequel la situation causée par la COVID-19 va continuer à s’améliorer, entraînant une forte reprise dans de nombreux secteurs.

 

Pour de plus amples renseignements sur nos portefeuilles et nos stratégies d’investissement, visitez notre page sur les solutions gérées sur le nouveau site ci.com.

À propos de l’auteur

Alfred Lam


Alfred Lam, CFA

Vice-président principal et directeur des placements
Gestion d’actifs multiples CI

Alfred Lam, CFA, vice-président principal et directeur des placements, dirige l’équipe de Gestion d’actifs multiples CI. M. Lam possède plus de 18 ans d’expérience en construction de portefeuilles, répartition de l’actif, sélection des gestionnaires et des fonds et en gestion du risque. Au sein de CI, M. Lam a contribué à l’élaboration et à la gestion des solutions de placement CI, grâce à l’apport d’idées uniques et d’approches rigoureuses, comme la stratégie de gestion des positions de change, qui est axée sur la tendance à revenir à la moyenne, l’investissement dans des portefeuilles non indiciels et concentrés, et une approche novatrice de gestion des risques. En plus de la désignation CFA, M. Lam est titulaire d’un MBA de la Schulich Shool of Business de l’Université York et membre du CFA Institute et du Toronto CFA Society..

À propos de l’auteur

Marchello Holditch


Marchello Holditch, CFA, CAIA

Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille
Gestion d’actifs multiples CI

Marchello Holditch, CFA, CAIA, vice-président et gestionnaire de portefeuille, supervise les programmes d’investissement multi-gestionnaires et multi-actifs de CI. Il est responsable de la gestion des portefeuilles multi-actifs des clients institutionnels et privés de CI et est membre du comité d’investissement multi-actifs de CI. Auparavant, M. Holditch dirigeait le service de recherche et de surveillance des gestionnaires de portefeuille de CI et a été responsable de l’évaluation des gestionnaires de portefeuille de tous les fonds de CI. Avant de se joindre à CI, M. Holditch a travaillé pour une des principales sociétés de services-conseils à l’échelle mondiale, en aidant de nombreux clients institutionnels dans les domaines de la budgétisation des risques et de la modélisation de l’actif et du passif, ainsi que dans la recherche et la sélection des gestionnaires de placement. Il est titulaire d’un baccalauréat en mathématiques avec distinction en science actuarielle de l’Université de Waterloo et détient le titre de CFA..

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ IMPORTANTS

 

Ce document est fourni à titre de source générale d’information et ne doit pas être considéré comme un conseil personnel, juridique, comptable, fiscal ou d’investissement, ni être interprété comme un soutien ou recommandation d’une entité ou d’une valeur mobilière discutée. Tous les efforts ont été déployés pour s’assurer que l’information contenue dans ce document était exacte au moment de sa publication. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document. Nous recommandons aux particuliers de demander l’avis de professionnels, le cas échéant, au sujet d’un investissement précis. Les investisseurs devraient consulter leur conseiller professionnel avant d’apporter tout changement à leurs stratégies d’investissement. 

 

Les opinions formulées dans ce document sont exclusivement celles des auteurs et ne doivent pas être utilisées ni interprétées comme un conseil en investissement, une incitation ou une recommandation concernant toute entité ou tout titre commenté.

 

Certains énoncés contenus dans le présent document constituent des énoncés prospectifs. Est considéré comme un énoncé prospectif tout énoncé correspondant à des prévisions ou dépendant de conditions ou d’événements futurs ou s’y rapportant, ainsi que tout énoncé incluant des verbes comme « s’attendre », « prévoir », « anticiper », « viser », « entendre », « croire », « estimer », « évaluer », « être possible » ou « être d’avis » ou tout autre mot ou expression similaire. Les énoncés prospectifs qui ne constituent pas des faits historiques sont assujettis à un certain nombre de risques et d’incertitudes. Les résultats ou événements qui surviendront pourraient être donc substantiellement différents des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de rendement futur. Ils sont, par définition, fondés sur de nombreuses hypothèses. Bien que les énoncés prospectifs contenus aux présentes soient fondés sur des hypothèses que Gestion mondiale d’actifs CI et le gestionnaire de portefeuille considèrent comme raisonnables, ni Gestion mondiale d’actifs CI ni le gestionnaire de portefeuille ne peuvent garantir que les résultats obtenus seront conformes à ces déclarations prospectives. Il est recommandé au lecteur de considérer ces énoncés prospectifs avec précaution et de ne pas leur accorder une confiance excessive. La société ne s’engage aucunement à mettre à jour ou à réviser de tels énoncés prospectifs à la lumière de nouvelles données, d’événements futurs ou de tout autre facteur qui pourrait influer sur ces renseignements et décline toute responsabilité à cet égard, sauf si la loi l’exige.

 

Certains énoncés contenus dans la présente sont fondés entièrement ou en partie sur de l’information fournie par des tiers; Gestion mondiale d’actifs CI a pris des mesures raisonnables afin de s’assurer qu’ils sont exacts. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document.

 

GMA CI | Gestion d’actifs multiples est une filiale de Gestion mondiale d’actifs CI. Gestion mondiale d’actifs CI est le nom d’une entreprise enregistrée de CI Investments Inc.

 

©CI Investments Inc. 2021. Tous droits réservés.

 

Publié le 27 octobre 2021.