Passer au contenu principal

28 octobre 2020

Résultat de l’élection présidentielle américaine - un scénario probable et peu probable | Gestion mondiale d’actifs CI

L’issue la plus probable de l’élection présidentielle américaine est une présidence « Biden » et un balayage des démocrates tant au Congrès qu’au Sénat. Ce scénario s’appuie sur les statistiques actuelles des sondages, malgré l’expérience de 2016, et sur l’action actuelle du marché qui a vu les secteurs favorables aux démocrates progresser fortement. Nous présenterons quelques initiatives politiques clés de Biden et l’impact de ces dernières sur le marché.

 

Nous aborderons également brièvement le scénario moins probable d’un second mandat pour Trump.

 

L’impact négatif de la hausse des impôts proposée par Biden serait compensé par des propositions de dépenses ciblées qui se traduiraient par plus d’emplois et une plus forte croissance économique. Ces mesures sont largement orientées vers les familles de la classe ouvrière et de la classe moyenne.

 

IMPÔTS :

 

Biden propose d’augmenter le taux d’imposition des sociétés à 28 % ainsi que d’augmenter l’impôt sur le revenu des sociétés gagné à l’étranger. Pour les particuliers, le taux d’imposition maximal reviendrait à 39,6 % et les gains en capital seraient imposés au taux d’imposition des particuliers. Il augmenterait également le crédit d’impôt pour les enfants et élargirait le crédit d’impôt pour la garde des personnes à charge.

 

Impact sur le marché : Le bénéfice par action de l’indice S&P 500 serait affecté négativement de 6 à 8 %. Le revenu disponible des plus performants diminuerait. Cela pourrait avoir des conséquences négatives pour les biens de consommation haut de gamme ainsi que pour les logements haut de gamme, mais ces catégories sont également dépendantes de l’activité économique.

 

MAIN-D’OEUVRE :

 

Biden faciliterait la syndicalisation des travailleurs et les politiques visant à aider le travailleur moyen, par exemple, en interdisant les lois sur le droit au travail au niveau de l’État. De plus, le salaire minimum passerait à 15 $/heure. Un investissement de 400 milliards $ dans les achats de produits américains serait introduit.

 

Impact sur le marché : Cela entraînera généralement une augmentation des coûts pour les entreprises. Dans certains cas, ces coûts seront répercutés sur les acheteurs ou utilisateurs finaux, mais ce sera au cas par cas. L’investissement « Buy American » apporterait une aide aux sociétés basées aux États-Unis.


DROITS DE DOUANE ET COMMERCE :

 

Biden utiliserait une approche multilatérale pour le commerce avec la Chine plutôt que des droits de douane et a critiqué l’accord commercial de la phase 1. Historiquement, Biden a toujours été favorable au commerce et serait ouvert à l’adhésion à l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste. Il est en faveur d’un plus grand nombre d’accords commerciaux bilatéraux.

 

Impact sur le marché : Les droits de douane ont présenté un degré croissant d’imprévisibilité et d’incertitude pour les entreprises sous le régime de Trump, de sorte que Biden apporterait une certaine stabilité qui serait bien accueillie. L’élimination de certains droits de douane réduirait les coûts pour de nombreuses entreprises. L’Europe, et l’Allemagne en particulier, bénéficieraient d’une présidence Biden, car la menace des droits de douane européens serait écartée.

 

Il s’agit sans doute d’une situation similaire pour le Canada, où des tarifs arbitraires ont porté préjudice à de nombreuses entreprises. Bien que Biden présente une plus grande stabilité dans la politique commerciale américaine, l’accent mis sur les travailleurs américains, combiné à des incitations à ramener des emplois manufacturiers aux États-Unis, garantirait que les tensions ne disparaissent pas, y compris les tensions avec la Chine.


ÉNERGIE et INFRASTRUCTURE :

 

L’objectif est d’être neutre en carbone d’ici 2050, ce qui nécessite 1 300 milliards $ de dépenses étroitement liées au changement climatique, avec des investissements dans les véhicules électroniques, les projets ferroviaires, l’énergie verte et l’efficacité énergétique. Les États-Unis rejoindraient l’Accord de Paris sur le climat. Biden est favorable à la tarification des émissions de carbone et il soutient l’énergie nucléaire, mais avec un soutien plus limité pour le pétrole et le gaz traditionnels, avec des crédits d’impôt moins élevés et pas de nouveaux baux sur les terres fédérales. Il est favorable à la fracturation. De plus, Biden s’engagerait à consacrer 100 milliards $ à la modernisation des écoles et fournirait des fonds pour le Highway Trust Fund qui est en train de s’épuiser.

 

Impact sur le marché : Il s’agit sans doute de la partie la plus importante de la plate-forme Biden, car les investissements proposés sont massifs et seraient complétés par des investissements d’entreprises privées. C’est aussi la continuation des initiatives en Chine et en Europe qui investissent agressivement pour transformer leurs économies vers les énergies renouvelables. Les États-Unis sont le dernier maillon de cette initiative mondiale. Cela a des implications positives pour les secteurs industriels tels que l’ingénierie et la construction ainsi que l’industrie lourde. Enfin, ses effets sont positifs pour les métaux comme le cuivre, le nickel et le zinc, qui sont essentiels dans les batteries des véhicules électriques.

 

TECHNOLOGIES :

 

Biden n’a pas spécifié une position de démantèlement des grandes sociétés technologiques, mais il a demandé la révocation de l’article 230 de la loi sur la décence en matière de communication qui protège actuellement les sociétés de médias sociaux contre la diffusion de fausses informations.

 

Impact sur le marché : Le démantèlement des grandes sociétés technologiques ne disparaîtra pas et sera probablement une caractéristique de la présidence Biden. Dans certains cas, des sociétés comme Google ou Amazon pourraient éviter ce genre de situation en se séparant de YouTube ou d’AWS respectivement, et cela ne risque pas de nuire au cours de leurs actions. L’article 230 exige une réforme pour mieux gérer la désinformation sur Internet. Certaines sociétés comme Twitter et Facebook commencent à prendre des mesures à cet égard, mais on considère que c’est trop peu et trop tard.

 

Le scénario Biden est positif pour le marché, car il prévoit des hausses d’impôts limitées tout en dépensant pour transformer l’économie, un peu comme ce qui se passe dans le reste du monde. Dans le cas peu probable où Biden remporterait la présidence, mais ne parviendrait pas à obtenir une majorité au Sénat, le programme de dépenses ciblées décrit ci-dessus serait remis en question. Toutefois, des dépenses budgétaires supplémentaires seront encore nécessaires pour soutenir l’économie.

 

Un scénario moins probable, mais toujours possible est une victoire de Trump, qui verrait le maintien d’un Sénat républicain, mais un Congrès divisé, les démocrates conservant la Chambre.

 

La seule proposition que M. Trump a essayée, mais n’a pas réussie à réaliser est un important projet de loi sur les infrastructures en raison de la réticence des sénateurs républicains. Trump a récemment tweeté qu’il serait favorable à un projet de loi de 2 000 milliards $ qu’une deuxième présidence de Trump pousserait certainement, mais il n’est pas certain que les sénateurs républicains changeraient de position étant donné que Trump aura un avantage politique limité. Cela signifie que Trump se concentrerait beaucoup plus sur la politique étrangère où il est moins contraint par le Congrès. Hormis le maintien des politiques mises en oeuvre au cours du premier mandat, il n’y a pas d’autres sujets de discussion sur les nouvelles initiatives.

 

Implication sur le marché : Les dépenses d’infrastructure seraient certainement à l’ordre du jour avec une pression pour faire adopter un projet même s’il est plus probable qu’elles soient orientées vers des infrastructures traditionnelles comme les routes et les ponts. L’accent mis par Trump sur la politique étrangère pourrait être déstabilisant s’il implique une augmentation des droits de douane, combinée à un renforcement des tensions avec les alliés traditionnels en Europe et en Chine. Un démantèlement continu des institutions multilatérales verrait la Chine combler le vide et continuer à gagner en influence et en puissance auprès de l’Occident.

 

Conclusion :

 

En cas d’un balayage des démocrates, attendez-vous à ce que les marchés se redressent et à ce que le dollar baisse.

 

Signature Gestion mondiale d'actifs, octobre 2020.

Avis importants

 

Le présent document est fourni à titre de source générale d’information et ne doit pas être interprété comme des conseils personnels financiers, fiscaux, juridiques, comptables ou de placement, ni comme une offre ou une sollicitation de vente ou d’achat de titres. Tous les efforts ont été déployés pour s’assurer que l’information contenue dans ce document était exacte au moment de sa publication. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document. Tous les graphiques et illustrations figurant dans le présent document sont fournis à titre indicatif seulement. Ils ne visent en aucun cas à prévoir ou extrapoler des résultats d’investissement. Nous recommandons aux particuliers de demander l’avis de professionnels compétents au sujet d’un investissement précis. Les investisseurs devraient consulter leurs conseillers professionnels avant d’apporter tout changement à leurs stratégies d’investissement.

 

Les opinions formulées dans ce document sont exclusivement celles de l’auteur et ne devraient pas être utilisées ni interprétées comme un conseil d’investissement ni comme un signe d’approbation ou une recommandation à l’égard des entités ou des titres dont il est question. Nous recommandons aux particuliers de demander l’avis de professionnels compétents au sujet d’un investissement précis. Les investisseurs devraient consulter leurs conseillers professionnels avant d’apporter tout changement à leurs stratégies d’investissement.

 

Certains énoncés contenus dans le présent document sont fondés entièrement ou en partie sur de l’information fournie par des tiers; CI Investments Inc. a pris des mesures raisonnables afin de s’assurer qu’ils sont exacts. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document. Certains énoncés contenus dans le présent document constituent des énoncés prospectifs. Est considéré comme un énoncé prospectif tout énoncé correspondant à des prévisions ou dépendant de conditions ou d’événements futurs ou s’y rapportant, ainsi que tout énoncé incluant des verbes comme « s’attendre », « prévoir », « anticiper », « viser », « entendre », « croire », « estimer », « évaluer » ou « être d’avis » ou tout autre mot ou expression similaire. Les énoncés prospectifs qui ne constituent pas des faits historiques sont assujettis à un certain nombre de risques et d’incertitudes. Les résultats ou événements qui surviendront pourraient être donc substantiellement différents des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de rendement futur. Ils sont, par définition, fondés sur de nombreuses hypothèses. Bien que les déclarations prospectives contenues aux présentes soient fondées sur des hypothèses que CI Investments Inc. et le gestionnaire de portefeuille considèrent comme raisonnables, ni CI Investments Inc. ni le gestionnaire de portefeuille ne peuvent garantir que les résultats obtenus seront conformes à ces déclarations prospectives. Il est recommandé au lecteur de considérer ces énoncés prospectifs ainsi que d’autres facteurs avec précaution et de ne pas leur accorder une confiance excessive. La société ne s’engage aucunement à mettre à jour ou à réviser de tels énoncés prospectifs à la lumière de nouvelles données, d’événements futurs ou de tout autre facteur qui pourrait influer sur ces renseignements et décline toute responsabilité à cet égard, sauf si la loi l’exige.

 

Signature Gestion mondiale d’actifs est une division de CI Investments Inc. CI Global Investments Inc., une société inscrite auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis et affiliée à CI Investments Inc., est le sous-conseiller de certains fonds associés à Signature Gestion mondiale d’actifs. Signature Gestion mondiale d’actifs et le logo de Signature Gestion mondiale d’actifs sont des marques déposées de CI Investments Inc. Placements CI et le logo de Placements CI sont des marques déposées de CI Investments Inc. « Partenaire de confiance en matière de patrimoineMC » est une marque de commerce de CI Investments Inc.

 

©CI Investments Inc., 2020. Tous droits réservés.

 

Publié le 26 octobre 2020