Passer au contenu principal

31 mars 2021

Une nouvelle saison : Quelles sont les occasions qui suscitent un regain d’optimisme chez les investisseurs? | Gestion mondiale d’actifs CI

Le printemps est arrivé! Bien que ce printemps n’engendre pas la fièvre habituelle, le potentiel d’un été ou d’un automne normal s’améliore, car plus de 300 millions de doses de vaccins ont été administrées dans le monde. Depuis que la confiance des investisseurs et les marchés ont rebondi plus rapidement que prévu, en ce qui concerne vos investissements, nos portefeuilles se sont généralement bien comportés. Notre surpondération des actions et notre sous-pondération des obligations d’État depuis la fin de l’année dernière ont donné un coup de pouce supplémentaire. Il semble que le même scénario qu’en 2010 se répète, alors les taux d’intérêt sont tombés à zéro pour la dernière fois et que les banques centrales ont augmenté la masse monétaire. L’épisode actuel se déroule cependant beaucoup plus rapidement, car les investisseurs ont tiré des leçons du précédent.

 

Il y a toutefois certaines choses qui pourraient être différentes cette fois-ci...

 

Portefeuilles à portée de main

 

Les consommateurs ayant freiné leurs dépenses au cours des douze derniers mois, nous nous attendons à une accélération de l’inflation à court terme. Cette réduction des dépenses, en plus des subventions gouvernementales, a généralement augmenté l’épargne et le revenu des ménages. Lorsque le monde rouvrira ses portes sans confinement, ni cas de COVID-19 en escalade, les consommateurs paieront et les fournisseurs auront un pouvoir de fixation des prix. La réduction des stocks pourrait se transformer en pénurie dans les mois à venir, car nous voulons tous les mêmes choses au même moment. En ce qui me concerne, en tout cas, c’est voyager et manger des sushis dans un restaurant. Nous avons déjà assisté à de fortes hausses des prix des matières premières : coton, cuivre, aluminium, pétrole, etc. Les prix du pétrole mesurés par le West Texas Intermediate, par exemple, ont augmenté de 48 % depuis l’annonce du premier vaccin le 9 novembre 2020. Nous l’avons dit à plusieurs reprises, nous devons protéger notre pouvoir d’achat, car les liquidités qui ne génèrent aucun revenu ne compensent pas l’inflation et les obligations d’État ne font pas grand-chose avec des taux d’intérêt au plancher.

 

La dichotomie de l’immobilier

 

En général, la demande de biens immobiliers augmente après une récession. Dans le scénario actuel, cela peut être vrai pour l’immobilier résidentiel, car la forte baisse des taux d’intérêt a amélioré le pouvoir d’achat. Le volume des ventes et les prix ont augmenté dans la plupart des villes canadiennes. Nous nous attendons cependant à ce que la demande d’immobilier commercial reste difficile pendant plus longtemps. La pandémie a potentiellement changé notre mode de vie de façon permanente. Nous sommes plus à l’aise de faire nos achats à domicile, de travailler à domicile, de tenir des réunions en ligne, etc. Ce changement de mode de vie a des répercussions sur la demande en centres commerciaux et en espaces de bureaux. Pour en tenir compte, les gestionnaires de notre portefeuille immobilier sous-pondèrent les centres commerciaux et les bureaux, et surpondèrent l’entreposage en libre-service, les centres de données et les établissements de soins de santé.

 

Le futur de l’économie plus verte

 

Si les prix du pétrole augmentent, les perspectives du secteur de l’énergie restent moins évidentes. D’ici 2030, les dirigeants du monde entier réclament l’interdiction les véhicules de tourisme à moteur à essence. Il est possible que la demande et l’offre baissent en même temps et maintiennent des prix plus élevés à des volumes plus faibles. Nous préférons généralement les investissements qui offrent plus de certitude à long terme et que les bénéfices durent. Cette fois, notre horizon d’investissement dans le secteur de l’énergie pourrait être beaucoup plus court.

 

Naviguer sur le circuit imprimé

 

Dire que la technologie change notre mode de vie est un euphémisme. Ceux d’entre nous qui ont vécu l’explosion et l’effondrement de la bulle technologique de 2000 peuvent être plus hésitants à croire que ceux qui ne l’ont pas vécu. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais aujourd’hui, nous voyons des technologies « rentables » et « non rentables » sur les marchés boursiers. Toutes les technologies « rentables » ne sont pas d’excellents investissements, car elles peuvent être coûteuses, et toutes les technologies « non rentables » ne sont pas mauvaises, car leurs perspectives peuvent changer. Nous déléguons cette responsabilité à nos experts du secteur sous-jacent qui, non seulement suivent ces tendances, mais identifient également les chefs de file.

 

Il est important de ne pas se contenter d’investir dans nos portefeuilles en fonction de la valeur, mais de continuer à s’adapter à l’évolution du mode de vie et des habitudes des gens. C’est pourquoi nous tirons parti de l’expertise de nos gestionnaires sous-jacents et que nous intégrons notre philosophie d’investissement multi-actifs plus important, ce qui permet de garantir que les portefeuilles de vos clients soient positionnés pour obtenir les meilleurs résultats à l’avenir.

 

Source : Bloomberg Finance L.P. et GMA CI | Gestion d’actifs multiples au 9 mars 2021.

 

Pour plus d’information, veuillez visiter ci.com.

À propos de l’auteur

Alfred Lam


Alfred Lam, CFA

Vice-président principal et directeur des placements
Gestion d’actifs multiples CI

Alfred Lam, CFA, vice-président principal et directeur des placements, dirige l’équipe de Gestion d’actifs multiples CI. M. Lam possède plus de 18 ans d’expérience en construction de portefeuilles, répartition de l’actif, sélection des gestionnaires et des fonds et en gestion du risque. Au sein de CI, M. Lam a contribué à l’élaboration et à la gestion des solutions de placement CI, grâce à l’apport d’idées uniques et d’approches rigoureuses, comme la stratégie de gestion des positions de change, qui est axée sur la tendance à revenir à la moyenne, l’investissement dans des portefeuilles non indiciels et concentrés, et une approche novatrice de gestion des risques. En plus de la désignation CFA, M. Lam est titulaire d’un MBA de la Schulich Shool of Business de l’Université York et membre du CFA Institute et du Toronto CFA Society..

À propos de l’auteur

Marchello Holditch


Marchello Holditch, CFA, CAIA

Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille
Gestion d’actifs multiples CI

Marchello Holditch, CFA, CAIA, vice-président et gestionnaire de portefeuille, supervise les programmes d’investissement multi-gestionnaires et multi-actifs de CI. Il est responsable de la gestion des portefeuilles multi-actifs des clients institutionnels et privés de CI et est membre du comité d’investissement multi-actifs de CI. Auparavant, M. Holditch dirigeait le service de recherche et de surveillance des gestionnaires de portefeuille de CI et a été responsable de l’évaluation des gestionnaires de portefeuille de tous les fonds de CI. Avant de se joindre à CI, M. Holditch a travaillé pour une des principales sociétés de services-conseils à l’échelle mondiale, en aidant de nombreux clients institutionnels dans les domaines de la budgétisation des risques et de la modélisation de l’actif et du passif, ainsi que dans la recherche et la sélection des gestionnaires de placement. Il est titulaire d’un baccalauréat en mathématiques avec distinction en science actuarielle de l’Université de Waterloo et détient le titre de CFA..

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ IMPORTANTS

 

Ce document est fourni à titre de source générale d’information et ne doit pas être considéré comme un conseil personnel, juridique, comptable, fiscal ou d’investissement, ni être interprété comme un soutien ou recommandation d’une entité ou d’une valeur mobilière discutée. Tous les efforts ont été déployés pour s’assurer que l’information contenue dans ce document était exacte au moment de sa publication. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document. Nous recommandons aux particuliers de demander l’avis de professionnels compétents au sujet d’un investissement précis. Les investisseurs devraient consulter leur conseiller professionnel avant d’apporter tout changement à leurs stratégies d’investissement.

 

Les opinions formulées dans ce document sont exclusivement celles des auteurs et ne doivent pas être utilisées ni interprétées comme un conseil en investissement, une incitation ou une recommandation concernant toute entité ou tout titre commenté.

 

Certains énoncés contenus dans le présent document constituent des énoncés prospectifs. Est considéré comme un énoncé prospectif tout énoncé correspondant à des prévisions ou dépendant de conditions ou d’événements futurs ou s’y rapportant, ainsi que tout énoncé incluant des verbes comme « s’attendre », « prévoir », « anticiper », « viser », « entendre », « croire », « estimer », « évaluer », « être possible » ou « être d’avis » ou tout autre mot ou expression similaire. Les énoncés prospectifs qui ne constituent pas des faits historiques sont assujettis à un certain nombre de risques et d’incertitudes. Les résultats ou événements qui surviendront pourraient être donc substantiellement différents des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de rendement futur. Ils sont, par définition, fondés sur de nombreuses hypothèses. Bien que les énoncés prospectifs contenus aux présentes soient fondés sur des hypothèses que Gestion mondiale d’actifs CI et le gestionnaire de portefeuille considèrent comme raisonnables, ni Gestion mondiale d’actifs CI ni le gestionnaire de portefeuille ne peuvent garantir que les résultats obtenus seront conformes à ces déclarations prospectives. Il est recommandé au lecteur de considérer ces énoncés prospectifs avec précaution et de ne pas leur accorder une confiance excessive. La société ne s’engage aucunement à mettre à jour ou à réviser de tels énoncés prospectifs à la lumière de nouvelles données, d’événements futurs ou de tout autre facteur qui pourrait influer sur ces renseignements et décline toute responsabilité à cet égard, sauf si la loi l’exige.

 

Certains énoncés contenus dans la présente sont fondés entièrement ou en partie sur de l’information fournie par des tiers; Gestion mondiale d’actifs CI a pris des mesures raisonnables afin de s’assurer qu’ils sont exacts. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document.

 

GMA CI | Gestion d’actifs multiples est une filiale de Gestion mondiale d’actifs CI. Gestion mondiale d’actifs CI est le nom d’une entreprise enregistrée de CI Investments Inc.

 

©CI Investments Inc. 2021. Tous droits réservés.

 

Publié le 15 mars 2021.