Passer au contenu principal

3 août 2022

Que réserve l’après-tempête?

2021 outlook

Lorsque les marchés sont agités, il est facile de se laisser distraire par chaque nouvelle vague d’informations. Mais plutôt que de se laisser emporter par la tempête, il est important de garder les yeux sur l’horizon et d’anticiper les prochains développements. Dans cette mise à jour, nous nous éloignerons des enjeux immédiats (qui ont peu de chances de changer à court terme) pour nous tourner vers les occasions futures. Voici cinq considérations essentielles pour investir à long terme sur les marchés actuels. 

 

1. Les taux d’intérêt seront inférieurs à la normale

 

De manière générale, les économies développées doivent faire face à une cohorte vieillissante et en déclin au sein de leur population. Ce groupe pousse la demande d’actifs porteurs d’intérêts à un niveau supérieur à la normale, ce qui fait baisser les rendements. En outre, les banques centrales sont plus susceptibles de privilégier les économies et l’emploi par rapport aux prix.

 

Après plusieurs cycles d’assouplissement quantitatif, les niveaux d’endettement sont aussi trop élevés pour tolérer des taux d’intérêt plus élevés. Même si nous assistons à des mouvements rapides des taux d’intérêt, les taux finaux seront toujours inférieurs à la normale. Les titres à revenu fixe ne constituent plus l’investissement idéal à acheter et à conserver, compte tenu des faibles rendements et de la volatilité. Les investisseurs doivent périodiquement négocier des actifs à revenu fixe contre des liquidités ou des actions.

 

2. Des tensions géopolitiques croissantes

 

Des intégrations économiques ont eu lieu, mais de nombreux pays concernés sont encore en retard en termes de politiques, de démocratie et de droits de la personne. Le récent incident entre la Russie et l’Ukraine nous rappelle que certains de ces pays ne partagent pas les mêmes valeurs. Nous constatons de plus en plus de séparations entre les deux blocs : le G7 (Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni et États-Unis) et le BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), qui représentent environ 70 % du produit intérieur brut (PIB) mondial. Dans le même temps, la coordination des politiques est plus marquée au sein des pays d’un même bloc. Les États-Unis, en tant que leader du G7, ont augmenté les droits de douane sur les produits chinois et l’ensemble du G7 a également sanctionné la Russie cette année. Nous pensons que les tensions ne feront que croître entre les deux blocs jusqu’à ce que nous partagions les mêmes valeurs.

 

Les tensions géopolitiques influencent fortement les décisions des investisseurs en matière d’allocations géographiques et d’évaluation des risques. En outre, le rôle du dollar américain en tant que monnaie mondiale diminuera à mesure que le BRIC se développera.

 

3. La technologie va continuer à changer notre mode de vie

 

La technologie ne se résume pas à tout ce qui se trouve à l’intérieur d’un ordinateur personnel. En réalité, la demande pour les ordinateurs personnels n’a cessé de diminuer. Le progrès technologique a été mené par les logiciels, qui sont de plus en plus intégrés dans notre vie quotidienne : sonnettes, assistance au conducteur dans nos véhicules, applications sur nos téléphones, etc. Les logiciels sont sans cesse « optimisés » pour l’usage des consommateurs afin de réduire nos erreurs et d’améliorer notre productivité. Il est possible que les économies mondiales connaissent un ralentissement en raison de la hausse des taux d’intérêt, mais la vague technologique se poursuivra : nous en sommes tous devenus dépendants! Cela fait un certain temps déjà que la course entre les humains et les « robots » a commencé. Le problème majeur pour les humains est que nous sommes limités à 24 heures par jour; lorsque nous dormons, nous cessons de produire. Ce qu’une seule personne peut faire devient très limité. Les seuls gagnants sont les humains qui possèdent des robots.

 

Nous continuons à penser qu’une partie des portefeuilles de placement devrait être investie dans des entreprises technologiques qui dominent et continuent à évoluer. Bien évidemment, certaines activités restent très exigeantes en termes de main-d’œuvre. Par exemple, vous ne pouvez pas construire un bâtiment virtuellement ou sans travail physique. Par conséquent, le coût restera élevé. Les prix de l’immobilier ne peuvent pas baisser simplement parce que nous le souhaitons.

 

4. La lutte contre le changement climatique ne sera pas perturbée par des prix temporairement plus élevés

 

Pour créer un monde plus propre pour nos enfants, nous devons brûler du pétrole. Par conséquent, nous nous attendons à une hausse des prix du pétrole et des matières premières à mesure que le monde reconstruit de nouvelles infrastructures. Malheureusement, cela mène à une inflation qui annule une partie des avantages déflationnistes de la technologie. Même si l’inflation est très élevée à l’échelle mondiale aujourd’hui, elle n’empêche pas les dirigeants mondiaux de lutter contre le changement climatique et d’être à la recherche d’énergies propres.

 

5. Les nouvelles générations adoptent un style de vie « minimaliste »

 

Les jeunes d’aujourd’hui préfèrent un mode de vie simple et « minimaliste ». Ils sont plus disposés à louer qu’à posséder. Ils préfèrent Uber pour le transport, louer ou Airbnb pour leurs besoins d’hébergement, et portent des vêtements simples validés par leurs amis sur Instagram. Ce que cela nous indique, c’est que les jeunes consommateurs sont moins disposés à payer pour la personnalisation et les options, car ils sont peu désireux de se démarquer. Prenons l’exemple du véhicule le plus populaire : la Model S de Tesla. Elle est ordinaire à l’extérieur comme à l’intérieur et, surtout, le style de carrosserie n’a pas changé depuis 2012, année de son lancement. La plupart des véhicules auraient subi au moins deux révisions majeures et quatre refontes en dix ans.

 

Du point de vue de l’investissement, cela signifie que l’univers des entreprises va continuer à se rétrécir et que les perdants paieront pour la croissance des gagnants. Il s’agit d’une tendance que nous avons observé au cours des dix dernières années et elle ne fera que s’intensifier. Investir dans une optique de « retour à la moyenne » devient délicat.

 

En conclusion, si votre philosophie d’investissement est solide et tournée vers l’avenir, vous ne devriez pas gaspiller votre énergie à vous inquiéter de la volatilité des marchés. Nous sommes dans l’œil du cyclone avec une inflation très élevée, des hausses de taux d’intérêt très agressives et un risque croissant de récession. La suite des événements est plus importante.

À propos de l’auteur

Alfred Lam


Alfred Lam, CFA

Vice-président principal et directeur des placements
Gestion d’actifs multiples CI

Alfred Lam, CFA, vice-président principal et directeur des placements, dirige l’équipe de Gestion d’actifs multiples CI. M. Lam possède plus de 18 ans d’expérience en construction de portefeuilles, répartition de l’actif, sélection des gestionnaires et des fonds et en gestion du risque. Au sein de CI, M. Lam a contribué à l’élaboration et à la gestion des solutions de placement CI, grâce à l’apport d’idées uniques et d’approches rigoureuses, comme la stratégie de gestion des positions de change, qui est axée sur la tendance à revenir à la moyenne, l’investissement dans des portefeuilles non indiciels et concentrés, et une approche novatrice de gestion des risques. En plus de la désignation CFA, M. Lam est titulaire d’un MBA de la Schulich Shool of Business de l’Université York et membre du CFA Institute et du Toronto CFA Society..

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ IMPORTANTS

 

Les placements dans les Fonds privés Assante et les Fonds CI et l’utilisation des Portefeuilles privés Assante peuvent comporter des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et les rendements passés pourraient ne pas se répéter. Veuillez lire le prospectus des Fonds privés Assante et/ou CI et consulter votre conseiller avant d’investir.

 

Les Portefeuilles privés Assante est un programme qui procure une répartition d’actifs stratégique dans une série de portefeuilles composés de Fonds privés Assante et fonds communs de placement CI, et qui est géré par Gestion mondiale d’actifs CI (« GMA CI »). Portefeuilles Privés Assante n’est pas un fonds commun de placement. GMA CI offre des services de conseil en matière de gestion de portefeuille et de placements en tant que conseiller inscrit en vertu des lois sur les valeurs mobilières en vigueur.

 

Le programme Portefeuilles privés Assante est offert par l’intermédiaire de Gestion de capital Assante ltée (membre du Fonds canadien de protection des épargnants et de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières) et Gestion financière Assante ltée (membre de l’Association canadienne des courtiers de fonds mutuels), des filiales en propriété exclusive de Financière CI Corp. (« CI »). Les activités principales de CI sont la gestion, le marketing, la distribution et l’administration de fonds communs de placement, de fonds distincts et d’autres produits de placement rapportant des commissions pour les investisseurs canadiens, par l’intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive, GMA CI. Si vous investissez dans les produits CI, cette dernière, par l’intermédiaire de ses sociétés affiliées, tirera un revenu de la gestion d’actifs, conformément aux termes du prospectus pertinent ou d’autres notices d’offre.

 

Toute référence au rendement des portefeuilles privés Assante ci-dessus fait référence à un portefeuille modèle avec une répartition d’actifs géographique standard et une combinaison de styles de placement, y compris alpha. Les hypothèses relatives au portefeuille modèle comprennent : le rendement du portefeuille modèle repose sur le rendement net et est représentative des actions de catégorie E des Fonds privés Assante sous-jacents, ou les actions de catégorie A dans le cas des fonds CI sous-jacents. Les portefeuilles sont rééquilibrés mensuellement (les portefeuilles de clients réels sont rééquilibrés lorsque la répartition d’actifs dépasse les seuils identifiés dans le prospectus). Les rééquilibrages n’ont aucune incidence fiscale. Les rendements des portefeuilles modèles ne sont pas indicatifs des rendements des clients.

 

Certains noms, mots, titres, phrases, logos, icônes, graphiques ou dessins dans ce document peuvent constituer des noms commerciaux, des marques déposées ou non déposées ou des marques de service de CI Investments Inc., de ses filiales ou de ses sociétés affiliées, utilisés avec autorisation. Toutes les autres marques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et sont utilisées avec autorisation.

 

GMA CI | Gestion d’actifs multiples est une filiale de Gestion mondiale d’actifs CI.

 

Ne peut être reproduit ou copié sans l’autorisation préalable de Gestion mondiale d’actifs CI.