Passer au contenu principal

2 octobre 2023

Redéfinir la retraite : Aidez vos clients à faire face aux nouvelles réalités de la retraite

La retraite n’est plus un chemin tout tracé vers le troisième âge, car les nouvelles réalités de la retraite l’ont rendue beaucoup plus difficile à appréhender. Aujourd’hui, les gens vivent plus longtemps et redéfinissent ce que la retraite signifie pour eux. La principale responsabilité d’un conseiller financier est d’aider ses clients à constituer et à gérer leur patrimoine afin qu’ils puissent financer leurs belles années de manière adéquate. Par ailleurs, les conseillers jouent un rôle essentiel en aidant leurs clients à se préparer aux nouvelles réalités de la retraite, en les guidant et en les inspirant pour qu’ils abordent leurs belles années avec confiance et détermination.

Retrait du mot « retraite »

La longévité incite de nombreuses personnes âgées à continuer à travailler après 65 ans, ce qui signifie que l’âge n’est plus un obstacle à la croissance et à la productivité professionnelles. Selon des recherches, 60 % des retraités et des préretraités canadiens affirment que leur retraite idéale comprend une forme de travail.1 Dans la nouvelle réalité de la retraite, aucun événement, date ou âge spécifique ne marque le début de la retraite. Cette prochaine phase est maintenant définie comme tout moment où quelqu’un est prêt, désireuse et capable de choisir, selon ses propres termes, la manière dont elle souhaite passer ses dernières années. Le mot « retraite » devrait donc être abandonné et remplacé par quelque chose de plus approprié. Chez Équipe Conseil de CI, nous utilisons le terme « années de période libre » pour décrire les nouvelles réalités de la retraite. Quel terme choisiriez-vous? 

Les trois stades des belles années

Pour aider vos clients à planifier plus efficacement leurs années de période libre, il est important de comprendre qu’il y a en fait trois stades des belles années; il ne s’agit pas d’un seul grand événement. Chaque étape présente des caractéristiques, des risques et des dépenses qui lui sont propres. Ces trois étapes sont la phase active, suivie de la phase de loisir et, enfin, de la phase sédentaire. Voici un bref résumé de ce à quoi vos clients peuvent s’attendre à chaque étape.  

Pendant la phase active, les personnes âgées ont encore beaucoup d’énergie et sont très motivées pour faire davantage de choses qu’elles aiment. Par exemple, recevoir des amis et voyager dans le monde entier. D’autre part, certaines personnes âgées voudront continuer à travailler d’une manière ou d’une autre. Toutes ces activités peuvent avoir un impact important sur le revenu et le temps d’une personne âgée. 

Le stade de loisir se caractérise par le fait que les personnes âgées passent plus de temps à la maison et souhaitent vieillir sur place. Cela peut conduire à des rénovations qui apporteront plus de confort, à des réparations nécessaires pour entretenir la maison ou à des modifications de la mobilité pour en faciliter l’accès. Les rénovations peuvent être coûteuses, en particulier à ce stade avancé de la vie, et ces coûts peuvent avoir un impact négatif sur la capacité d’une personne âgée à couvrir ses autres dépenses. 

La sédentarité est une période où les personnes âgées ralentissent considérablement. Selon les recherches, près de 75 % des aînés éprouveront un grave problème de santé pendant cette étape et ne pourront plus vivre de façon autonome, ce qui nécessitera probablement un certain type d’aide à la vie autonome.2

En sachant ce que les clients pourraient vivre à chacune de ces trois étapes des belles années, vous pouvez les aider à planifier en conséquence. 

La planification financière

La planification financière pour les années de période libre consiste généralement à déterminer les besoins en revenus d’un client en fonction des dépenses futures prévues, planifiées et non planifiées. L’âge standard pour le calcul de ces projections se situait autrefois entre 80 et 85 ans. Toutefois, les tables d’espérance de vie montrent aujourd’hui que l’âge standard devrait être plus proche de 90 ou 95 ans. Une plus grande longévité exige que les plans des clients pour leurs années de période libre incluent également des stratégies de retrait durable afin d’utiliser leurs actifs de manière à ce que leur argent dure tout au long de leur vie. 

Planification du mode de vie

Le secteur des services financiers met l’accent sur l’aide apportée aux clients pour qu’ils épargnent et investissent en vue de la retraite. Bien qu’il soit important de se constituer un pécule important, la planification du mode de vie à un âge avancé est également un élément crucial de l’élaboration d’un plan financier durable. La planification du mode de vie tient compte de facteurs tels que les voyages souhaités, les passe-temps, les besoins en matière de soins de santé et les conditions de vie potentielles. Négliger ces aspects peut entraîner des déficits financiers ou des dépenses imprévues susceptibles de perturber la vie d’un client à un âge avancé. Un plan financier bien conçu et axé sur le style de vie permet aux clients de profiter de leurs vieux jours sans stress financier et leur donne la liberté de s’adonner aux activités qui leur tiennent le plus à cœur.

La redéfinition de la retraite n’est pas seulement une question de sécurité financière, c’est aussi la recherche d’un but et d’un épanouissement dans la dernière phase de la vie. La planification du mode de vie devrait faire partie intégrante de la planification financière de la retraite de chaque client. En offrant des plans personnalisés et complets pour les personnes âgées, les conseillers financiers ont une occasion unique de se différencier et de donner à leurs clients les moyens de naviguer avec succès dans les nouvelles réalités de la retraite. 

Équipe Conseil de CI propose un manuel pratique pour la planification de la dernière phase de la vie, ainsi que des présentations éducatives pour les conseillers et les investisseurs qui peuvent aider les conseillers à préparer leurs clients pour les années à venir. Parlez à votre représentant des ventes CI pour en savoir plus.

 

1 Source : Age Wave 2021.
2 Source : AARP, 2020 Retirement Risk Survey – Ipsos.

 

À propos de l’auteur

Bruno De Pace


Bruno De Pace

Auteur du blogue
Gestion mondiale d’actifs CI

Bruno est responsable du soutien aux conseillers au sein du réseau de partenaires clés de Gestion mondiale d’actifs CI dans les domaines du perfectionnement professionnel et de la gestion de cabinet. Bruno est un coach, un consultant et un conférencier chevronné qui a travaillé avec des milliers de conseillers à l’échelle du pays, les aidant à créer des entreprises à haut rendement et à offrir plus de valeur à leurs clients..